Lundi 18 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Rome, la Cité de l’eau

Par Teresa Velazquez | Publié le 20/01/2019 à 19:32 | Mis à jour le 21/01/2019 à 13:28
citta dell acqua

Rome est une ville pleine de secrets et vestiges du passé prêts à nous étonner.  Et cela ne pouvait arriver qu’ici, les ruines d'un réservoir d'eau provenant de l'aqueduc Vergine ont été mises à jour lors d’excavations pour la rénovation d'un cinéma il y a seulement 20 ans ! 

A un jet d’eau seulement de la Fontaine de Trevi, on peut visiter le « Vicus Caprarius », site archéologique qui comprend les structures d'une maison de l'époque impériale, du castellum aquae – château d’eau – de l’aqueduc Vergine ainsi que d’autres trouvailles, y compris le célèbre visage d'Alessandro Helios. 

En ce qui concerne le réservoir, il fait partie de l’aqueduc Vergine, le seul parmi les anciens aqueducs romains encore en activité à Rome. Il fournit actuellement, en plus de Trevi, les fontaines des Quatre Fleuves de la place Navona et celle de la Barcaccia de la place d'Espagne.

Achevé en 19 av J-C. par le général Marco Vipsanio Agrippa, gendre d'Auguste, l’aqueduc Vergine est originalement conçu dans le but premier d'alimenter ses propres thermes à Campo Marzio. 

A l’origine du nom Vergine – vierge en français – quelques hypothèses ont été émises : la plus séduisante provient d’une légende, rappelée également par le front de marbre monumental de la fontaine de Trevi, selon laquelle une jeune fille aurait montré aux soldats d’Agrippa l'emplacement des sources dont l'existence était inconnue jusqu'alors.

Une autre hypothèse est que l'aqueduc Vergine a été nommé ainsi parce que ses eaux, contrairement à celles des autres aqueducs romains, sont totalement exemptes de calcaire et donc, vierges.

Le cours de l’eau rejoint la mode 

A encore quelques pas, vous pouvez suivre les traces de l’aqueduc Vergine tout en profitant des soldes pour rafraichir votre garde-robe ! 

Plusieurs années de travaux et de restauration d’un bâtiment datant des années cinquante ont notamment permis de découvrir 15 arches de l’aqueduc Vergine, à visiter au sous-sol du magasin la Rinascente. 

Ce grand magasin renferme de plus, un petit bâtiment du début du X siècle appelé « Palazzetto », véritable palais en les murs, qui est sur plusieurs étages une partie intégrante de la composition architecturale.

Petite astuce, vous pouvez monter en terrasse pour redécouvrir les toits de Rome !

Informations utiles

Adresse du site Vicus Caprarius : Vicolo del Puttarello 25 (zone Fontaine de Trevi)

Horaires : du mardi au vendredi 11h-17h30 ; weekend du 11h-19h

Prix :  3,00€ / 1,00€ enfants jusqu’ 14 ans

 

Aqueduc Vergine : via del Tritone 6 (à l’angle de via Due Macelli) au sous-sol du magasin.

Nous vous recommandons

Teresa Velazquez

Teresa Velazquez

Belge d’origine mexicaine vivant depuis 2 ans à Rome, a travaillé à Bruxelles, Mexico et Rome, notamment dans le domaine de la gestion de projet. Amoureuse des arts et des petits plaisirs de la vie.
0 Commentaire (s)Réagir