Les journées FAI d’automne 2022 : découvrir des lieux d’exception à Rome

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 11/10/2022 à 13:43 | Mis à jour le 11/10/2022 à 14:11
Photo : Palazzo Firenze @FAI
Fresque du palazzo Firenze à rome

Les journées d’automne FAI reviennent ce week-end en Italie. Pour cette 11ème édition, quelque 700 lieux d’exception seront ouverts dans 350 villes italiennes. Zoom sur les merveilles de Rome.

 

Qu’est-ce que sont les Journées FAI ?

Le FAI, Fondo Ambiente Italiano (Fond Italien pour l’environnement) est un fond à but non lucratif qui a pour objectif de préserver et de prendre conscience du patrimoine culturel et naturel italien. Chaque année et deux fois par an, au printemps et en automne, il est possible de découvrir des lieux habituellement difficilement accessibles, permettant à chacun de s’immerger dans l’art, l’histoire et la nature et de saisir la splendeur des territoires qui nous entourent.      
L’évènement fait partie de la campagne de collecte de fonds « Rappelons-nous pour sauver l’Italie », pour ainsi soutenir la mission du FAI qui s’engage depuis plus de 40 ans. Ainsi, parmi les nombreux lieux ouverts dans toutes les régions, il sera possible de visiter des palais des villas, des églises, des châteaux, des zones archéologiques, des musées, des sites militaires, des lieux d’enseignement et des centres de recherche, qui seront montrés à travers le regard passionné et original des bénévoles du FAI.

 

Les merveilles FAI à visiter à Rome

Ce week-end, il sera possible de visiter plusieurs lieux d’exception à l’occasion de ces journées dans le centre-ville romain.
 

Palazzo delle radio RAI
©Rai photos


Il Palazzo delle Radio, le siège de la RAI depuis 1954 (Via Asiago 10)

Le célèbre siège de la RAI, habituellement fermé au public, sera exceptionnellement ouvert ce week-end. Il a été construit entre 1929 et 1931 pour abriter l’EIAR, l’organisme italien pour les auditions radiophoniques, qui s’y est installé en 1932. Lors de son inauguration cette même année, le bâtiment représentait tout ce qu’il pouvait y avoir de plus moderne d’un point de vue technologique à l’époque : des salles d’enregistrement ou de diffusion pour la musique orchestrale, lyrique et même symphonique. Cette visite permettra de retracer toute l’histoire du siège de la RAI, en découvrant les lieux où les émissions de radio les plus célèbres ont été diffusées, en entrant dans les salles d’enregistrement toujours en activité tout en y découvrant leurs caractéristiques acoustiques grâce aux ingénieurs du son présents sur place.
(Attention, place réservée aux membres FAI)


Le Palazzo Del Commendatore de l’hôpital S. Spirito (Borgo Santo Spirito 3)

Si l’hôpital Santo Spirito a une existence millénaire, le Palazzo del Commendatore est né au tournant des XVIe et XVIIe siècles pour accueillir le chef de l’hôpital. Le bâtiment, bien qu’incorporé au complexe de santé, est centré sur une cour considérée comme l’une des plus excellentes architectures de Rome du XVIe siècle. Construit autour et desservant le siège de la papauté et la basilique Saint-Pierre, l’hôpital Santo Spirito s’est rapidement imposée comme l’un des lieux les plus importants d’assistance de Rome mais aussi de toute l’Europe.
 


La Basilique de Santa Croce à Jérusalem, Piazza di Santa Croce in Gerusalemme

La Basilique de Santa Croce in Gerusalemme se dresse sur la colline de l’Esquilin dans une région riche en histoire, en art et en spiritualité. Elle a été construite au IVe siècle après J.-C. à la demande d’Hélène, mère de Constantin, pour garder les reliques de la passion du Christ miraculeusement trouvées sur le Calvaire et apportées à Rome par la mère âgée de l’empereur après un voyage en Terre Sainte en 326 après J.-C. Au cours de la visite, il sera possible de découvrir les seize siècles de vie de la Basilique Sainte-Croix de Jérusalem, dans un voyage à travers l’archéologie, l’art, la botanique et la spiritualité que seuls quelques endroits de Rome peuvent offrir.
(Attention, en cas d’affluence particulière, l’accès au site peut ne pas être garanti)


Le Complexe Monumental de San Cosimato (Piazza di San Cosimato)

Durant ce week-end il sera également possible de visiter le Complexe Monumental de San Cosimato, situé dans le quartier de Trastevere. Ce coin historique au cœur de Rome, dédié à un Saint qui n’existe pas, abrite un monastère fondé entre 936 et 937. Entre 1875 et 1892, suite à la réunification du royaume d’Italie, l’ensemble est transformé en hospice puis en hôpital en 1960. Cette visite permet de découvrir une petite église du Xe siècle, dite « in mica aurea » en raison de la présence de sable jaunâtre du lit du Tibre, mais aussi un cloître médiéval ou encore la splendide « Vierge du chœur ».

 

salon avec fresques du palazzo firenze
@FAI

Palazzo Firenze, siège de l’UNESCO et de la société Dante Alighieri (Piazza di Firenze, 27)

Situé au cœur de la Rome de la Renaissance, à l’intérieur du Campo Marzio, il abrite une richesse de décorations et de techniques architecturales à couper le souffle. Parmi les principaux architectes de la très riche décoration d’intérieur, on compte l’artiste Prospero Fontana, qui a été introduit dans les cercles de Michel-Ange lui-même.     
En plus d’être le siège de l’UNESCO, il est aussi celui de la Société Dante Alighieri, qui a pour but de « protéger et diffuser la langue et la culture italienne dans le monde, ainsi que de raviver les liens spirituels et compatriotes à l’étranger avec la mère patrie et nourrir parmi les étrangers l’amour et la culture pour la civilisation italienne ».

Il est possible de consulter toutes les ouvertures prévues des Journées FAI d’Automne sur le site www.giornatefai.it. Il est par ailleurs recommandé de réserver les visites sur ce même site. Certains lieux sont réservés aux membres FAI.     
Une contribution à partir de 3 euros est proposée mais n’est pas obligatoire ; c’est un don pour soutenir la mission de protection et de valorisation du patrimoine culturel du FAI.

Lola Descamps

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale