Mardi 19 octobre 2021
TEST: 2283

À la découverte de la Villa Ada

Par Roxane Garoscio | Publié le 29/04/2021 à 07:00 | Mis à jour le 29/04/2021 à 09:06
Une forêt d'arbres dans un jardin

Les premières journées ensoleillées de printemps s’annoncent timidement, le crépuscule tarde de soir en soir et notre envie de retrouver la nature est réanimée ! Quoi de mieux que de savourer le retour en zone jaune autour d’un pique-nique, allongé dans l’herbe et dans l’un des plus beaux jardins de la capitale ? Laissez-vous surprendre par l’histoire et la splendeur de la Villa Ada.  

 

Ses origines

Le quatrième plus grand parc de la ville est né comme étant le siège du Collège Irlandais au XVIIème siècle, il a par la suite été acquis par le prince Pallavicini. Ce dernier décide d’y fonder un casino pour les nobles, le Casino Pallavicini, et fait également appel à des paysagistes afin de mettre en œuvre des jardins anglais articulés par des formes géométriques et des modèles significatifs. L’ensemble était entouré par la nature, des paysages qui avaient pour ambition d’être sauvages et spontanés.

Au cours du XIXème siècle, la villa est passée aux princes de la noble famille romaine Potenziani, puis a été vendue en 1872 à Vittorio Emanuele II de Savoie. Désigné comme étant sa demeure principale, il adapte le lieu à ses besoins : il y fait construire un Palais Royal ainsi que d’autres maisons sur les terrains voisins. À sa mort, son fils Umberto I vend pour une modique somme le complexe au comte Telfener, qui baptise la villa sous le prénom de épouse Ada. Cependant, alors que le roi Umberto I meurt en 1900, Vittorio Emanuele III décide de se réapproprier la demeure familiale. Elle a appartenu à la famille royale jusqu’en 1946, année de la chute de la monarchie qui contraint la famille à fuir.

 

Un lac et une forêt

 

Un jardin aux trésors cachés

La Villa Ada a connu de nombreuses modifications au cours des siècles, en effet elle ne fait pas exception quant aux changements architecturaux et paysagistes opérés à Rome dès la moitié XVIIIème siècle. Pourtant, une majeure partie de l’espace a été parfaitement conservée et a seulement connu quelques modifications, ceci a notamment permis la conservation de vestiges datant d’il y a près de 10000 ans. Dès lors, le parc est considéré comme l’un des lieux possédant un patrimoine historico-naturaliste précieux et considérable de la cité éternelle. Effectivement, il est doté d’un certain nombre de ruines datant du VIIIème siècle avant JC, ces derniers proviennent d’un établissement urbain plus connu sous le nom d’Antemnae. Son étymologie latine ante amnes signifie « devant les rivières », nom donné pour indiquer l’endroit où la rivière Aniene et le fleuve du Tibre se rencontrent. Par ailleurs, les terres du jardin faisaient autrefois partie de la route du sel, chemin encore visible de nos jours et marqué par des catacombes chrétiennes.

Hormis la fameuse villa royale construite par Vittorio Emanuele II, le parc compte de nombreuses structures allant du néoclassique à l’éclectique, on note entre autres les écuries royales, le Temple de Flora, le Chalet Suisse, la Villa Polissena, et la Tour Gothique.

 

Un lac et une forêt

 

Infos pratiques :

- La Villa Ada est ouverte tous les jours de 7 heures à 20 heures.

- L’entrée la plus proche de l’aire de jeux pour les enfants se trouve à Via Salaria 275.

- Le bar du parc est proche de l’entrée de Via Salaria 273.

Nous vous recommandons
Photo profil PJ Roxane

Roxane Garoscio

Secrétaire de rédaction du Petit Journal, Roxane est passionnée par la littérature et l'écriture. Curieuse, investie et attentive, elle s'intéresse principalement aux sujets de société, à l'actualité et la culture.
0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

COVID-19

Trieste, symbole de la contestation contre le Green Pass

Alors que le Green Pass a été rendu obligatoire pour tous les travailleurs en Italie le 15 octobre, les contestations continuent de se faire entendre dans de nombreuses villes.

Vivre à Rome

GASTRONOMIE

La mozzarella remporte le match contre le camembert en France

C’est une première en France : dans la catégorie des fromages à pâte molle, la mozzarella se vend mieux que le camembert, rapporte le Corriere della Sera.

Expat Mag

VOYAGES

Habitez-vous dans un des quartiers les plus cool au monde ?

Nous avons sélectionné les 15 quartiers les plus cool du monde que l’on a hâte de visiter. Embarquez pour un voyage 100% urbain. Peut-être ferez vous partis des chanceux qui habitent dans l'un d'eux !