TEST: 3277

Selon Biden, Trump pourrait décaler l’élection présidentielle

Par Rédaction - New York | Publié le 24/04/2020 à 17:18 | Mis à jour le 24/04/2020 à 17:27
Trump élection américaine

Jo Biden, candidat du parti démocrate à la présidentielle du 3 novembre, a prédit jeudi que Donald Trump ferait son possible pour reporter l'élection du 3 novembre pour préserver ses chances de l'emporter.

 

Reporter pour ne pas perdre

Avant que la pandémie ne frappe les États-Unis, avec à ce jour près de 900,000 cas confirmés au covid-19 et plus de 50,000 décès, faisant de la première puissance économique mondiale, le plays le plus touché et le plus endeuillé au monde, la carte maîtresse de Donald Trump à sa propre réélection était une économie prospère. Hors, 4,4 millions d’Américains se sont inscrits au chômage lors de la semaine achevée le 18 avril, selon les chiffres du département du travail publiés jeudi 23 avril. En cinq semaines de confinement, les inscriptions dépassent 26,4 millions, un chiffre qui n’a aucun équivalent historique.

Dans un pays quasiment à l’arrêt, le locataire de la Maison Blanche ne peut plus, en l’état, se prévaloir d’un bon bilan économique. Et la route vers la victoire semble ardue.

« Souvenez vous de ce que je vous dis, je pense qu'il va essayer de faire reporter les élections d'une manière ou d'une autre, trouver des raisons pour lesquelles elles ne peuvent pas avoir lieu », a déclaré Jo Biden jeudi. L'ancien vice-président de Barack Obama, âgé de 77 ans, pense que c'est « la seule manière dont il pense pouvoir gagner ».

Soulignant la récente menace de M. Trump de mettre son veto à une financement d'urgence pour la Poste américaine, M. Biden y a vu un exemple que le président a l'intention de « faire tout ce qu'il peut pour rendre le vote très difficile ».

 

Le vote électronique

Aux Etats-Unis, les électeurs ne pouvant pas se rendre aux urnes peuvent envoyer leur bulletin ou le déposer avant ou après la date du scrutin. Mais selon Donald Trump, ces méthodes augmentent les risques de fraude. Le vote électronique n’arrange en effet pas tout le monde.

En raison de l'épidémie de coronavirus, des dizaines d'Etat américains ont reporté leurs primaires, qui vont déterminer officiellement le candidat démocrate à l'élection.

Jeudi soir, Donald Trump a twitté « On a un type endormi dans le sous-sol de sa maison (…) qui ne veut pas débattre à cause du Covid-19 ». Le concerné, Jo Biden a rétorqué « je trépigne à l’idée de débattre avec Donald Trump. Je suis prêt pour le débat : Zoom, Skype, Slack, (Google) Hangouts ou en personne. Quand il veut, où il veut ! ».

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale