Jeudi 26 novembre 2020

À Richard Taittinger Gallery, 70 ans d’histoire photographique

Par Rachel Brunet | Publié le 29/10/2020 à 20:06 | Mis à jour le 29/10/2020 à 23:04
Photo : Che Guevara ©️René Burri / Magnum Photos
Richard Taittinger Gallery

70 YEARS OF CORRESPONDENCES : MAGNUM PHOTOS AND PICTO 1950-2020, une exposition présentée par Picto New York et Richard Taittinger Galery, dans le Lower East Side, dont le commissariat a été confié à l'historienne de la photographie, Carole Naggar. 70 ans d’histoire de l’humanité, mais aussi sept décennies de collaboration entre Magnum Photos et Picto, deux institutions du monde de la photographie accueillis par Richard Frerejean Taittinger, galeriste innovant, et passionné de photographie. Yesterday, Today et Tomorrow, trois périodes qui articulent l’exposition et le travail de 21 photographes et plus de 120 tirages.

 

Exposition photo

©️Richard Taittinger Gallery

 

« C’est une exposition dont j'ai eu l'idée il y a deux ans et qui se concrétise aujourd'hui. Picto fête ses 70 ans cette année et j'ai souhaité célébrer 70 ans de complicité avec Magnum Photos » explique Julien Alamo, à la tête de Picto New York. Et de rajouter « nous nous sommes rapprochés de Carole Naggar, historienne de la photographie, pour nous aider à monter cette exposition à Richard Taittinger gallery. Nous avons rassemblé 120 tirages, vintages et modernes avec des photos très célèbres de Robert Capa, David "Chim" Seymour, Henri Cartier-Bresson, Martine Franck... Nous faisons un focus sur Raymond Depardon et Antoine d'Agata et mettons aussi en avant 3 femmes, récentes recrues de Magnum Photos. » Un travail animé par la passion pour le trio Alamo, Naggar et Taittinger.

 

Exposition photo

Richard Frerejean Taittinger, Carole Naggar et Julien Alamo ©️Richard Taittinger Gallery

 

La parité, le féminisme, la démocratie, les droits de l’homme, le respect de l’environnement, autant de valeurs mise en avant dans cette exposition et portées par  Richard Taittinger Gallery. « Nous sommes très fiers, en cette période inquiétante, d’offrir cette exposition de qualité muséale » explique Richard Frerejean Taittinger, marchand d’art qui, depuis plusieurs années révolutionne et démocratise le monde de l’art.

Une exposition en trois temps, hier, aujourd’hui et demain. 70 ans de correspondance et autant d’années d’histoire de l’humanité pour cette exposition curatée par Carole Naggar et où, tous les artistes ont un lien avec Picto.

 

Picto

 

 

Yesterday

Un premier pied dans cette correspondance, une première partie de l’exposition. On découvre alors une collection de tirages réalisées par un groupe de photographes de Magnum Photos qui ont travaillé avec Picto des années 1950 aux années 1970. Parmi eux, Werner Bischof, René Burri, Robert Capa, Henri Cartier-Bresson, Elliott Erwitt, Ernst Haas, George Rodger et David «Chim» Seymour font vivre cette période avec des sujets allant des photographies sensibles de Jean Marquis à Liverpool et Budapest aux célèbres photographies de René Burri de Che Guevara avec béret et cigare, à la Guerre d’Espagne et le Débarquement de Normandie de Capa, des tirages anciens de Paris et de New York par Cartier-Bresson, des images élégantes et dépouillées du Japon de Bischof; des tirages de la célèbre série «Enfants d'Europe» de Chim, des photographies de la vie quotidienne à Londres pendant le Blitz (1939- 1940) par Rodger, et enfin des portraits d'Einstein et Martin Luther King par Haas.

 

 

Picto

Today

Ici, le rendez-vous est donné avec des photographes contemporains. Un accent particulier est porté sur deux photographes français appartenant à des générations distinctes et pratiquant des styles très différents : Raymond Depardon et des tirages de sa série Correspondance new-yorkaise (1981) et ses images contemporaines de New York en couleur. Mais aussi  Antoine d’Agata, avec, sur une grande installation, des nus saisissants et des portraits de plusieurs séries. De Raymond Depardon, on découvre le travail réalisé pour Libération, juste avant les élections présidentielles de 1981. « Envoyé à New York par le journal, Depardon  photographie le ressenti depuis les USA de ce qui se passe alors en France » explique Julien Alamo. Et de rajouter « dans l’exposition, on voit aussi le travail qu’il a fait sur le même modèle en 2017, lors des présidentielles ».

« Un mur entier est consacré à D’Agata, son travail est chargé d’émotion. C’est d’une violence absolue » explique Richard Frerejean-Taittinger.

Dans cette période contemporaine, on découvre aussi la célèbre série Gitans de Josef Koudelka, des tirages couleur et noir & blanc de Bruno Barbey, une série de photos couleur sur le Soudan par Thomas Dworzak, des paysages abstraits récents de l’Antarctique, triste réalité du changement climatique par Jean Gaumy, plusieurs tirages parisiens de Martine Franck, des photos de rue de Paris et de New York en noir et blanc par Richard Kalvar. Un extrait du reportage sur Tiananmen et une série récente sur la reconstruction de Notre-Dame par Patrick Zachmann. Reflet photographique de notre période contemporaine.

« C'est la première fois que la plupart de ces photographes français sont exposés dans une galerie new-yorkaise » explique Julien Alamo. Et pas n’importe quelle galerie, une galerie qui depuis sa création en 2014, bouscule les codes et rend l’art accessible.

 

Picto

 

Tomorrow

Tournée vers demain, cette ultime moment de l’exposition met en avant le travail photographique de trois jeunes femmes photographes, Carolyn Drake, Alessandra Sanguinetti et Sim Chi Yin. La série de Sanguinetti On the Sixth Day parle de la vie et de la mort des animaux. Une vision juste d’une réalité cruelle. California on fire de Drake pointe artistiquement les récentes catastrophes californiennes et dépeint les paysages quelques semaines après les incendies. Preuve du changement climatique dans un pays dirigé par une administration insensible aux arguments scientifiques. Enfin, peut-être comme un pied de nez aux relations Sino-Américaines Most People Were Silent de la photographe Sim Chi Yin, née à Singapour et basée en Chine, qui à travers ses clichés compare les sites nucléaires de Corée du Nord et des États-Unis.

Un demain, plus féminin. Sans doute une nouvelle manière de raconter le monde en photographie. « Pendant presque toute l’histoire de la photographie, la femme a été emprisonnée dans le rôle de modèle » pointe Richard Frerejean-Taittinger.

Le monde de l’art évolue en même temps que l’art fait évoluer le monde.

 

 

70 YEARS OF CORRESPONDENCES: MAGNUM PHOTOS AND PICTO 1950-2020

Du 29 octobre au 20 décembre 2020

Richard Taittinger Gallery - 154 Ludlow Street, New York, NY 10002

Exposition sur rendez-vous, gratuite et dans le plus grand respect des règles sanitaires

 

Richard Taittinger Gallery

Richard Frerejean Taittinger ©️Richard Taittinger Gallery

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à New York

ALERTE INFO

La Maison-Blanche pourrait mettre fin au Travel Ban

La Maison Blanche envisage d'annuler les interdictions d'entrée pour la plupart des citoyens non américains qui se trouvaient récemment au Brésil, en Grande-Bretagne, en Irlande et dans 26 autres pays