Journée Internationale des femmes et égalité dans l’ère du Covid-19

Par Rédaction - New York | Publié le 08/03/2021 à 06:00 | Mis à jour le 08/03/2021 à 06:00
Journée des femmes

Plus d’un an après le début de la pandémie, la Journée internationale des femmes donne le ton avec le thème « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 » lequel célèbre les efforts considérables déployés par les femmes et les filles partout dans le monde pour façonner un futur et une relance plus égalitaires suite à la pandémie de Covid-19 et met en lumière les lacunes à combler.

 

Les femmes plus impactées par la pandémie

Dans le monde, 527 millions de femmes travaillent dans l'hébergement et les services de restauration, l'immobilier, les activités commerciales et administratives, l'industrie manufacturière et le commerce de gros et de détail. L'Organisation internationale du travail estime que ces secteurs sont très exposés à un risque élevé d'impact COVID-19 grave en termes de pertes d'emplois et de réduction du temps de travail. De plus, de nombreuses femmes travaillent sous des contrats précaires. Enfin, la pandémie a particulièrement touché les 740 millions de travailleuses de l'économie informelle. « Les femmes sont surreprésentées dans certains secteurs de l'économie informelle », explique Emanuela Pozzan, spécialiste de l'égalité des sexes et de la non-discrimination à l'OIT. Et de rajouter « il est peu probable que ces travailleuses soient protégées par des programmes de protection sociale ou de redressement. »

Les soignants ont pris un lourd fardeau. La crise a montré l'importance du travail des femmes impliquées dans ces services. Dans le monde, 96 millions de femmes travaillent dans le secteur des soins de santé. Dans de nombreux pays, elles représentent 70 % de l'ensemble du personnel de santé. Et bien souvent, leurs conditions de travail sont mauvaises. La crise a accru le travail de soins non rémunéré, en raison de la fermeture d'écoles, du travail domestique, de la nécessité de s'occuper des membres de la famille avec le COVID, etc. Les deux tiers de ce travail sont effectués par des femmes.

 

 

Toujours moins de femmes leaders

 

Alors que le monde continue de faire face à des défis urgents – de la pandémie de Covid-19 au changement climatique, en passant par le creusement des inégalités, les conflits et le recul démocratique – la consolidation d’un leadership féministe inclusif et diversifié est essentielle à un développement durable à l’échelle planétaire. Aujourd'hui, à l'échelle mondiale, moins de 10 % des chefs d'État et de gouvernement sont des femmes.

Dans son rapport, intitulé Femmes d’affaires et femmes cadres : Les arguments en faveur du changement, l’Organisation Internationale du Travail a enquêté auprès de 13.000 entreprises dans pas moins de 70 pays. Plus de 57 % des personnes interrogées reconnaissent que les initiatives prises par les entreprises, en faveur de la diversité de genre, améliorent les résultats des entreprises.

Près des trois-quarts des entreprises particulièrement sensibles à la diversité de genre dans leurs postes à responsabilité disent enregistrer une augmentation de leurs bénéfices de 5 à 20 %, voire de 10 à 15 % pour une majorité d’entre elles.

Près de 57 % des personnes interrogées indiquent qu’il est plus facile d’attirer et de retenir des personnes de talent dès lors que la parité est respectée dans l’entreprise.

Plus de 54 % disent avoir constaté des progrès en termes de créativité, d’innovation et d’ouverture, autant déclarent que le fait de privilégier effectivement la parité a renforcé l’image de marque de leur entreprise, et près de 37 % estiment que cela leur permet de mieux évaluer l’opinion des clients.

Le rapport rend également compte d’une corrélation positive entre l’augmentation du taux d’activité des femmes et la croissance du PIB. Ses conclusions s’appuient sur une analyse des données recueillies auprès de 186 pays entre 1991 et 2017.

Qu’attendons-nous ?

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale