Fusillade dans le métro new-yorkais : Le suspect a été arrêté

Par Rédaction - New York | Publié le 12/04/2022 à 19:33 | Mis à jour le 13/04/2022 à 22:02
FF322BA1-D167-447A-B4DB-AF3DCC608B55

Ce mardi matin, 26 personnes ont été blessées – dont 10 par balle – après qu'un homme armé a ouvert le feu dans une station de métro de Brooklyn. Frank James « personne d’intérêt » devenu suspect dans l’enquête, a été arrêté par les les forces de l’ordre un peu plus de 24 heures après les faits, dans l’East Village. Au cours des trois dernières années, Frank James, 62 ans, a publié plus de 450 vidéos YouTube dénonçant le racisme, la brutalité policière, les sans-abri à New York, le changement climatique et l'invasion de l'Ukraine.

 

Franck James

 

Le suspect de la fusillade arrêté !

« Mes compatriotes new-yorkais : nous l'avons eu. Nous l'avons eu », a déclaré le maire Eric Adams lors d'une apparition virtuelle lors du briefing apr!s l’arrestation du principal suspect de la fusillade du 12 avril, à Sunset park. depuis plus de 24 heures, NYPD, FBI et les New-Yorkais étaient sur le qui-vive. C’est d’ailleurs avec l’aide de Crime Stopper que Franck James a été interpelé peu avant 14 heures ce mercredi 13 avril, dans le quartier de l’East Village, au sud de Manhattan. 

Un train N à destination de Manhattan arrivait dans la station de métro de la 36e rue, à Sunset Park juste avant 8 h 24 lorsqu'un passager a mis ce qui semblait être un masque à gaz, a sorti une cartouche de son sac et l'a ouverte, a déclaré Keechant Sewell de la police new-yorkaise, lors d'une conférence de presse.

Alors que le train commençait à se remplir de fumée, le suspect a ouvert le feu, touchant plusieurs personnes, a déclaré Sewell.

Cinq personnes étaient dans un état critique mais stable mardi après-midi, a indiqué le FDNY, mais Sewell a ajouté qu'il n'y avait « aucune blessure mettant la vie en danger » à ce moment-là. Le FDNY a déclaré que les autres blessures avaient été causées par l'inhalation de fumée.

Il n'y a également « actuellement aucun engin explosif connu dans nos rames de métro », a déclaré Sewell. Et donc aucune preuve d’un attentat.

La police recherche toujours l’homme potentiellement impliqué qui a été décrit par la police comme "un homme noir" mesurant environ 1,65 m, de forte corpulence, et portant un gilet vert et orange de chantier et un sweat-shirt à capuche gris. Sur place, les enquêteurs ont retrouvé une arme de poing et trois chargeurs, ainsi qu'une clé de véhicule qui leur a permis de remonter jusqu'à une camionnette du loueur américain U-Haul, récemment louée et abandonnée dans Brooklyn. 

La police a donné la description et diffusé des photos de l'individu qui a loué le van, sans dire s'il s'agissait du suspect. D'après plusieurs médias, cet homme, Frank James, 62 ans, a publié diverses vidéos sur Youtube où il livre de longues tirades politiques, parfois virulentes, et critique le maire de New York Eric Adams. Activement recherché, la police promet une récompense de $50,000 pour toute information permettant d’arrêter l’individu.

 

Frank James


La réaction du maire de New York

« Depuis ce matin, mon équipe et moi avons été en contact constant avec la police, les pompiers, les services d'urgence, d'autres structures de la ville, ainsi que des officiels de l'État et de l'État fédéral. Nous prions pour tous les new-yorkais blessés ou affectés par l'attaque", a déclaré le maire de New York, Eric Adams, dans un message-vidéo, posté sur les réseaux sociaux. « Pour l'heure, nous n'avons trouvé aucun engin explosif mais le suspect a fait usage de bombes à gaz pour causer le chaos. Nous n'allons pas permettre que New York soit terrorisée, même par un seul individu », a-t-il ajouté, assurant que la police trouvera le suspect. Le FBI a indiqué de son côté travailler conjointement avec le NYPD.

 

De son côté, le Consulat général de France à New York suit la situation et informe les Français.

Fusillade new york

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale