Mercredi 26 septembre 2018
New York
New York
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Coupe du monde : l'ambassadeur de France aux USA tacle The Daily Show

Par Anaïs Digonnet | Publié le 19/07/2018 à 15:02 | Mis à jour le 19/07/2018 à 17:52
Photo : Trevor Noah est revenu pendant près de huit minutes sur la lettre de Gérard Araud. Photo : copie d'écran The Daily Show
trevor noah, Gerard araud, Daily Show, Coupe du Monde

Les critiques sur les origines des joueurs de l'équipe de France ont été nombreuses après la victoire des hommes de Didier Deschamps, dimanche en Russie. L'une d'elle venait même d'une émission à forte audience aux USA.

"Je me suis attiré quelques problèmes avec le gouvernement français..." C'est en ces termes que Trevor Noah a débuté sa rubrique d'hier soir dans son émission satirique The Daily Show. La veille, le présentateur américain avait commenté la victoire des Français après leurs performances lors de la Coupe du monde 2018, en évoquant que l'Afrique avait gagné la Coupe du Monde. "Regardez ces hommes : vous n'êtes pas si bronzés, simplement en trainant dans le sud de la France."

L'ambassadeur de France aux Etats-Unis prend la plume pour répondre à Trevor Noah

Une tirade qui n'est pas passée inaperçue, notamment auprès de Gérard Araud, l'ambassadeur de France aux USA. Le diplomate s'est fendu d'une lettre envoyée à l'émission dans laquelle il rappelle notamment que "La richesse et la variété des origines de ces joueurs reflète la diversité de la France". Il termine par une remarque à l'encontre de tous les détracteurs de cette formation multiculturelle : "L'identité de l'équipe nationale française ne devrait pas être définie par ceux qui n'en font pas partie.  […] Elle l'a été par le groupe de personnes qui a vécu ensemble, s'est battu ensemble, […] illustrant parfaitement et de manière très belle notre devise nationale : égalité et fraternité."

"On ne peut pas être Français et Africain en même temps ?"

Hier soir, la missive a donc été lue presque en entier, avec un accent français dont le trait a été forcé et commentée à l'écran par son destinataire. Même si Trevor Noah n'a pas manqué de souligner le passé colonial de la France qui, selon lui, expliquerait que ces Bleus jouent sous les couleurs du drapeau tricolore, il a émis l'argument qu'il était peut-être plus possible de se définir et de célébrer ses identités multiples aux USA lorsqu'on est Américain, descendant d'immigrés ou naturalisé."Pourquoi ne peuvent-ils pas être les deux ? Pourquoi, cette dualité ne concerne qu'un certain groupe de personnes ? On ne peut pas être Français et Africain en même temps ?"

Un parallèle avec l'histoire du Malien devenu Français après avoir sauvé un petit garçon suspendu dans le vide à Paris

Le présentateur a continué de questionner la manière dont l'Occident traite les questions d'immigration, en rappelant l'histoire de Mamoudou Gassama, un Malien qui avait escaladé un immeuble pour sauver un enfant à Paris, avant d'être remercié en recevant la nationalité française.

"Ce qui me vexe, quand je lis des faits divers et que j'écoute les politiques parler des migrants africains -et notamment en France-, c'est que quand ces migrants sont sans emploi, qu'ils commettent un crime ou qu'ils sont peu recommandables, ce sont des immigrés africains. Mais quand leurs enfants gagnent une Coupe du monde pour la France, il ne faudrait parler d'eux que comme des Français."

Dimanche, sur son compte officiel Facebook, Trevor Noah avait également partagé sur son compte privé un dessin satirique montrant une main sortie de l'Hexagone prenant la symbolique coupe du monde d'un radeau de fortune de migrants au milieu de la mer Méditerranée.

L'identité raciale, un thème longuement abordé dans les interventions de Trevor Noah

Trevor Noah a ensuite tenté de jouer l'apaisement en mettant en avant son propre parcours. Né à Johannesburg, dans une Afrique du Sud sous l'Apartheid, il arrivé aux USA à l'âge de 27 ans et a abordé dans de nombreuses interventions, sur scène, à la télévision ou dans son livre Born A Crime (2016), la thématique de l'identité raciale. "Quand je dis qu'ils sont Africains, je ne le dis pas pour exclure leur identité française, mais je le fais pour les inclure et partager avec eux l'identité africaine qui est la mienne. Je leur dis : je vous vois mes frères français d'origine africaine."

Nous vous recommandons

4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Giel358 lun 23/07/2018 - 14:45

"Coupe du monde : l'ambassadeur de France aux USA tacle The Daily Show"... mais il le tacle très mal. Ce diplomate prône l'assimilation plutôt que l'intégration.

Répondre
Commentaire avatar

JCT sam 21/07/2018 - 17:38

C'est malheureux qu'aux Etats Unis, que je connais très bien, tout est considéré d'un point de vue ethnique ou racial. On y est pas seulement américain mais italo-americain, irlando-americain, africain-americain, sino-américain, etc, etc. Quand j'étais à l`école d'ingénieurs en France, nous étions tous français, point final, que l'on soit d'origine polonaise, italienne, espagnole, maghrébine, russe, vietnamienne, etc, ou du Massif Central. Dans les années 60, lèquipe de France fut aussi critiquée car beaucoup de joueurs avaient des patronymes polonais (le fameux Kopa) ou italiens. Si on naît en France on est Français quelque soit l'origine des parents; si on immigre en France et prend la nationalité française on est Français à part entière et non-pas semi-français ou français de 2ème classe. Il faut lutter contre la xénophobie qui, malheureusement, semble grandir en France, en Europe et encore plus aux Etats-UnisZC

Répondre
Commentaire avatar

Fabritz ven 20/07/2018 - 16:15

France , qu'est devenu ton humour legendaire ? Cette polemique n'a aucun droit de couvrir les medias comme si la France manquait a tous ses devoirs concernant l'identite de l'ensemble de tous ses citoyens nes en France ou a l'etranger. Nous sommes un seul peuple uni derriere nos principes, nos lois et notre drapeau. Mais il ne faut pas ignorer le fait que nous sommes d'univers totalement differents.. Ainsi, je suis ne en Afrique et je suis francais de nationalite acquise par naturalisation , ce qui ne m'empeche en aucune facon d'etre africain de naissance et francais par naturalisation. La plupart de nos politiques sont aussi nes en afrique, Jean Luc Melenchon etc.. Ils sont africains tout en appartenant a la grande nation francaise qui couvre les cinq continents .. Ainsi un tahitien est francais au meme titre que tous les francais de notre nation, mais il demeure tahitien .. Ou est le probleme cree sur mesure par un ambassadeur francais imbecile qui se croit possesseur du droit de decider qui est francais ou africain ? Ma reponse logique est que La France est une nation et l'afrique est un continent. Qui nomme des ambassadeurs aussi cons qui au lieu de sourire a la blague de ce presentateur vient agiter le spectre du racisme qui n'existe pas dans notre nation ? Si Macron se mele de cette fausse polemique, alors que son garde personnel francais d'origine africaine fut capable sans aucun droit ni titre de bastonner un jeune francais durant une altercation et devant une camera ! Certes, ce ne serait pas du meilleur effet pour notre president Jupiterien .. mais aussi francais que toutes celles et ceux qui partagent notre fierte d'etre ensemble de nationalite francaise et de toutes origines differentes .

Répondre
Commentaire avatar

Miguelón ven 20/07/2018 - 05:10

Oui, cétait beau, mais oui que de manipulations pour renforcer le politiquement correct, quelque peu différent en France et aux USA, mais finalement de plus en plus asphyxiant, béni-oui-oui et parfois de mauvaise foi. L'humour s'avère thérapeutique espérons qu'il ne sera pas censuré dans l'avenir

Répondre

Que faire à New York ?

TOURISME

5 plages où se baigner à moins de deux heures de Manhattan

Soleil au zénith, températures proches des 30°, l’été vous donne chaud à Big Apple. Saviez-vous que pas si loin des buildings, on pouvait trouver de beaux endroits où se baigner dans l’océan.

Vivre à New York

VIE PRATIQUE

Avez-vous votre IDNYC ?

Depuis 2014, tous les résidents de la ville de New York qui ont 10 ans et plus, quelque soit leur statut d’immigré, peuvent prétendre à une carte de résident new-yorkais.