Samedi 31 octobre 2020

Ces produits français dont on ne peut se passer

Par Rachel Brunet | Publié le 16/10/2020 à 15:20 | Mis à jour le 16/10/2020 à 15:39
Produits français

Après des années passées aux États-Unis, on peut parfois s’émerveiller de tomber  sur un produits bien français. Un camembert, un saucisson, un paquet de biscuits ou de bonbons croisés au détour d’un rayon de supermarché ou d’une boutique spécialisée en produits français. Mais, certains produits ou ingrédients sont incontournables, voire de première nécessité, dans la confection de recettes françaises. Celles qui nous rappellent notre enfance ou notre vie d’avant. Avant d’être expatrié.

 

Produits culinaires français

©️French Wink / Anne Vuitton

 

Chocolat noir Nestlé, la fameuse farine Francine, la levure Alsa, l’eau de fleur d’oranger, la fleur de sel de Guérande, le sucre vanillé, la levure boulangère, la crème fraîche, le beurre ou encore le lait concentré sont des produits, ou ingrédients de base, nécessaires tant en pâtisserie qu’en cuisine dans l’élaboration d’une recette française. Fondant au chocolat, madeleines, gâteau au yaourt, baguette, brioches, pain de campagne, crêpes... Tant de délices réconfortants. Sans compter les plats traditionnels que l’on prend plaisir à mijoter, à déguster et à faire découvrir. Tous ces produits sont aujourd’hui facilement trouvables aux États-Unis. Chez French Wink, le concept store 100 % français qui regorge de bons produits au goût de notre enfance, mais aussi dans d’autres enseignes comme Yummy Bazaar qui propose en ligne des produits du monde entier. Pratique pour les familles binationales.

Mais que faire quand il nous manque LE produit dans la confection d’une recette. Comment remplacer un sachet de levure, du sucre vanillé ou du sel de Guérande quand on a nullement envie d’attendre une livraison ou de traverser la ville ? Estelle Tracy, auteure du Guide de survie alimentaire aux États-Unis, vient à la rescousse des expatriés et explique « en arrivant aux États-Unis en 2002, j'ignorais qu'un simple séjour au supermarché représenterait un défi digne de Fort Boyard. Les marques américaines sont, en effet, différentes des marques européennes et certains produits de consommation courante en France sont presque inconnus aux États-Unis. » Et de rajouter « j'ai conçu le guide pour qu'il prenne peu de place dans la boîte à gants ou le sac à main et donc facilement consultable dans un supermarché. Je sais que plusieurs lectrices le consultent sur place pour choisir un morceau de viande ou sélectionner le meilleur chocolat à pâtissier. »

 

Produits culinaires

 

Tous les ingrédients français n'ont pas leur équivalent aux États-Unis. Estelle Tracy explique par exemple que les coupes de bœuf sont complètement différentes et présente dans son guide deux schémas pour aider à y voir clair. Un autre exemple est celui de la farine : « la farine américaine est issue d'une variété de blé différente de celle de son homologue française. Dans le guide, je dis que la farine dite all-purpose aux États-Unis correspond à la T55 en France mais il ne s’agit pas d’un équivalent parfait. J'explique néanmoins qu'une farine riche en gluten est plus gourmande en liquide et c'est à chacun d'adapter alors ses recettes. » En 52 pages, Estelle donne repères, conseils et bonnes adresses pour bien manger aux États-Unis. Au menu, produits laitiers et pâtissiers, bien sûr, mais aussi viande, œufs, chocolat, pommes de terre...

La crème fraîche, si chère aux Français, n'est pas un produit de consommation courante aux États-Unis, mais Estelle Tracy partage, dans son guide, un protocole pour la réaliser facilement à partir de deux produits laitiers faciles à trouver en supermarché. Mais depuis quelques années, on trouve chez Whole Foods Market, mais aussi dans d’autres supermarchés des pots de véritable crème fraîche, appelés tout simplement « crème fraîche ».

Mais la plupart de nos chers produits ont un équivalent selon la Française. En lieu et place du chocolat noir Nestlé, le chocolat Guittard, en vente chez Whole Foods Market, Fresh Direct, Target... est une excellente alternative au chocolat de notre enfance, selon Estelle Tracy.

À défaut de farine Francine, la « all purpose » fera largement l’affaire notamment en ce qui concerne les recettes boulangères. En matière de pâtisserie, il faut prévoir un ajustement « pour faire un gâteau au yaourt avec de la farine américaine, je conseille de doubler la quantité de yaourt » précise Estelle Tracy.

À court de levure Alsa ? Pas de problème, rassure l’auteure du Guide de survie, le baking powder vient à la rescousse de toute recette nécessitant de la levure industrielle. Une envie de baguette maison ? Selon Estelle, un pot de yeast acheté dans n’importe quel magasin américain fera l’affaire et permettra la confection d’une belle baguette ou pain de campagne.

Trouver de l’eau de fleur d’oranger ? « On en trouve à des prix défiant toute concurrence dans n’importe quel magasin oriental » explique Estelle Tracy.

Aux États-Unis, le lait concentré s’appelle evaporated milk explique Estelle, et tous les supermarchés en proposent. Et si on trouve facilement du beurre français de type Président, doux ou demi-sel, la marque favorite de la Française reste Vermont Creamery.

 

Produits culinaires français

 

Estelle Tracy, la Française qui vient au secours des expatriés, est aussi la créatrice du groupe Facebook Bons Plans Gourmands aux États-Unis qui regroupe plus de 8,000 abonnés. Groupe de bons plans et astuces, les Français des États-Unis y partagent leurs dernières trouvailles, leurs envies et autres photos de recettes fraîchement réalisées. « Pendant le confinement, les gens y étaient vraiment très très actifs. C’est le seul groupe facebook où les gens ne s’écharpaient pas » dit-elle, amusée. Et de rajouter « avec l’arrivée de l’automne, en ce moment, la grande trouvaille est l’arrivée des fromages à raclette et à fondue dans les supermarchés ». D’ailleurs, Estelle Tracy offre, en ce moment, les frais de port de son Guide de surviealimentaire aux États-Unis. Le code à entrer lors de sa commande en ligne : Raclette !

« Finalement, l'expatriation est une bonne occasion de s'interroger sur la nature des aliments qui finissent dans notre assiette. » conclu Estelle Tracy

 

Produits culinaires

 

Pour commander le Guide de survie alimentaire aux États-Unis

Code réduction : raclette

Pour commander de bons produits français chez French Wink

 

Produits français USA

Estelle Tracy et son Guide de survie alimentaire aux États-Unis

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.