Lundi 28 mai 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Proposition d’un gouvernement neutre pour l’Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 07/05/2018 à 22:45 | Mis à jour le 07/05/2018 à 22:54
Sergio Mattarella Italie

Face à l’impasse politique persistante depuis le 4 mars, le président italien Sergio Mattarella a annoncé ce soir prôner un gouvernement « neutre » en attendant un retour aux urnes en début d'année prochaine.

A l’issue des nièmes et ultimes consultations de la dernière chance aujourd’hui, sans espoir pour trouver un consensus avec les principales forces politiques pour former un gouvernement, le président de la République Sergio Mattarella a annoncé ce soir prôner un « gouvernement politiquement neutre ». Cela en attendant un retour aux urnes en décembre et le temps d’élaborer au plus vite le budget de l’Etat pour l’année 2019.

L'opposition du M5S et de la Ligue du Nord

Les dirigeants des deux partis arrivés en tête des législatives le 4 mars dernier, Luigi Di Maio pour le Mouvement 5 étoiles et Matteo Salvini pour la Ligue du Nord, ont répété leur fervente opposition à un gouvernement technique, appelant à de nouvelles élections le plus tôt possible, dès le 8 juillet. Une date à laquelle le président Mattarella se dit hostile du fait d’exigences techniques d’organisation (dissolution des chambres, organisation des élections…) mais surtout pour éviter un vote en plein été.

En outre, un nouveau vote en juillet, sans réforme électorale préalable, risquerait d’aboutir à un résultat semblable et donc à la même impasse politique. Un vote à l’automne quant à lui, nuirait à l’adoption du budget 2019 et ne ferait donc que favoriser l’instabilité économique du pays.

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 CommentairesRéagir

Vivre à Milan

Comment traduire ses diplômes sur son CV italien ?

La traduction de son CV en italien est la première étape obligée pour la recherche d’un travail en Italie. Se pose alors la question de la traduction de ses diplômes français et de leurs équivalences.