Nouvelle alerte à la pollution dans le nord de l’Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 07/01/2020 à 13:46 | Mis à jour le 07/01/2020 à 13:52
Photo : La circulation est limitée à Milan | @LPJ
Pollution milan brume

Le taux de particules fines dépasse le seuil autorisé depuis plus de 10 jours consécutifs dans le ciel de Lombardie, Piémont et Vénétie, qui ferment leurs villes à la circulation automobile.

Les feux d’artifice de fin d’année, l’absence de précipitations et le manque de vent ont fait grimper le niveau de pollution dans le nord de l’Italie. A Milan, l’interdiction des Diesel (jusqu’à Euro 4) est confirmée pour le deuxième jour consécutif, comme à Côme et Crémone où les limites ont été dépassées pour plus de 10 jours consécutifs. En l’absence de changements climatiques, l’administration régionale pourrait décider de mesures plus restrictives.

Même topo à Turin, ville la plus polluée d’Italie, qui depuis le 2 janvier, assiste à des records de particules fines Pm10. A Padoue, elles atteignent le double du seuil autorisé, ainsi que dans plusieurs villes de Vénétie, où le taux de pollution a augmenté notamment à cause des feux allumés à l’occasion de l’Epiphanie, comme le veut la tradition.

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale