La Lombardie rétrograde en zone jaune le 13 décembre

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 09/12/2020 à 15:49 | Mis à jour le 09/12/2020 à 15:53
lombardie zone jaune

Le ministre de la Santé Roberto Speranza signera l’ordonnance vendredi, a annoncé le président de la région Attilio Fontana. Les changements pour la Lombardie, bientôt zone jaune.

A partir de dimanche 13 décembre, la Lombardie sera officiellement « zone jaune », selon l’annonce faite sur Facebook du président de la région Lombardie sur Facebook. Ce dernier précise qu’il a reçu la confirmation du ministre italien de la Santé, Attilio Fontana, qui signera l’ordonnance vendredi, pour une entrée en vigueur dimanche.

En passant de « orange » à « jaune », la Lombardie voit les restrictions diminuées. En ce qui concerne les déplacements, il sera possible de se déplacer entre communes lombardes, mais aussi entre régions de la même couleur. Le passage par une zone rouge est toléré, mais sans pouvoir s’y arrêter.
Le couvre-feu étant national, il reste en vigueur de 22h à 5h.
Les bars et les restaurants peuvent rouvrir leurs portes jusqu’à 18h, pas seulement pour la vente à emporter cette fois, mais aussi en accueillant des clients, dans le respect des mesures de prévention et selon un contingent limité.
Rappelons que ces mesures assouplies sont applicables jusqu’au 20 décembre. Entre le 21 décembre et le 6 janvier, le « décret de Noël » limite de nouveau les déplacements entre communes et régions.

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

jean-remi mer 09/12/2020 - 16:28

Du coup, est-il possible de rentrer en France après le 20 selon vous ? peut on se faire arrêter en Italie ou a la Frontiere française ?

Répondre

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale