Lundi 24 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PERMIS DE CONDUIRE – Plus économique et avec plus de réussite en Italie !

Par Emmanuelle Révillion | Publié le 06/12/2017 à 00:35 | Mis à jour le 02/03/2016 à 08:24
Patente permis de conduire italie

A l’heure où le permis de conduire devient de plus en plus coûteux et difficile à obtenir en France, il est possible pour les expatriés de se tourner vers les auto-écoles italiennes. Les démarches à suivre.  


Vous êtes expatrié en Italie et vous souhaitez savoir si vous pouvez passer le permis de conduire italien ? La réponse est oui pour les Français de 18 ans ou plus, installés durablement dans le pays. La patente italienne est même plus facilement accessible que son équivalent français. Aussi, selon le Ministère des Transports italien, le taux de réussite du permis B dans le Belpaese s’élevait à 86% en 2016, contre 60% en France selon le magazine Auto Plus.

L’épreuve du permis de conduire en Italie est, comme dans l’Hexagone, divisée en deux parties : la théorie et la pratique. Le premier examen est composé de 40 questions. Le candidat ne devra pas commettre plus de quatre erreurs. Une fois cette étape validée, il est obligatoire de suivre au moins 6 heures de cours de conduite dans une auto-école pour pouvoir se présenter à l’examen pratique.


Une solution économique

Passer son permis de conduire en Italie signifie aussi faire des économies. En effet, selon une enquête réalisée par l’UFC-Que choisir en 2016, le prix moyen du permis B s’établit à 1.155€ en France pour le forfait de base comprenant le passage du Code et les 20 heures de conduite obligatoires. Plus précisément, le prix le plus cher constaté dans l’Hexagone s’élève à 1.518€. Le moins cher à 837€. Une heure de conduite supplémentaire coûte en moyenne 43€.

Dans le Belpaese, il vous faudra dépenser entre 700 et 900€ au total pour un forfait comprenant les frais administratifs, le passage des épreuves théorique et pratique et les 6 heures de cours de conduite obligatoires. Ajoutons que le prix d’une heure de conduite supplémentaire s’élève environ à 30€ dans la ville de Milan, un montant encore une fois moins élevé qu’en France.


La procédure

Pour accéder aux examens, il vous faudra préalablement formuler une demande d’obtention du permis B. Celle-ci est souvent gérée par les auto-écoles mais elle peut aussi se faire directement au Bureau de la « Motorizzazione Civile ». Dans, ce dernier cas, vous pouvez choisir de commencer la démarche  en ligne pour gagner du temps en remplissant préalablement le formulaire nécessaire. Cette option permet notamment de se présenter en candidat libre à l’épreuve théorique et d’économiser ainsi une centaine d’euros.

Quoiqu’il en soit, vous ne pourrez effectuer cette étape si vous n’avez pas établi votre résidence en Italie et vous devrez fournir à votre école de conduite ou à la Motorizzazione un certain nombre de documents. Aussi, munissez-vous bien de votre carte d’identité et de votre codice fiscale, tous deux en version originale et accompagnés d’une photocopie. Vous seront également demandées deux photos d’identité ainsi que des attestations de paiement de 26,40€ sur le c/c 9001 et de 16€ sur le c/c 4028 (bulletins pré-imprimés disponibles dans les bureaux de postes ou dans les bureaux de la Motorizzazione). Dernier élément obligatoire : un certificat médical avec photo de moins de trois mois, sur papier timbré d’une valeur de 16€, délivré par un médecin habilité. Il devra être suivi d’une seconde déclaration rédigée cette fois-ci par votre généraliste habituel. Encore une fois, en version originale et photocopiée.  

La demande formulée, vous devrez passer l’examen théorique dans les 6 mois. Cette étape acquise, il vous restera une période de 5 mois pour valider la pratique. Vous disposerez normalement de deux essais pour chacune de ces épreuves.

Composée de 20 points, la patente italienne est renouvelée tous les dix ans sous condition d'une visite médicale. Elle s'impose tous les cinq ans après 50 ans, puis tous les trois ans à partir de 70 ans. Une fois en poche, vous pourrez l’utiliser dans l’ensemble des pays de l’Union européenne.

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

gh99g jeu 10/05/2018 - 16:00

bonjour à vous, les examens du permis de conduire sont redoutés et la recette du succès est tenue secrète essentiellement par le fait qu'elle n'existe pas.En revanche,les raisons de l'échec sont par contre très multiples en effet,on en denombre notamment stress,loterie malchanceuse, surmotivation stressante,démotivation latente et quelques fois des finances légères. Parfois,pour une seule raison,mais souvent pour plusieurs reunies car l'examen du permis de conduire b est bien plus complexe qu'un examen scolaire.Tout d'abord,si un candidat est particulierement sujet au strees de nature qu'il panique facilement,l'examen du permis de conduire peut s'averer l'épreuve fatale par exellence à la différence d'un simple examen scolaire.Son obtention est pourtant une nessecité quand on sait à quel point il est indispensable pour obtenir un emploi descent dans notre pays.Nous y rencontrons tous des difficultés pour l'obenir seuls quelques chanceux, voire privilégiés parviennent à l'obenir du premier coup cette conjoncture est maintenue par le laissez-faire des autorités compétentes qui perpetuent cette etat de choses et par les auto-écoles qui n'hesitent pas à nous donner une mauvaise formation et à nous présenter à l'examen en nous sachant poutant pas encore suffisamment prets.Enfin, les inspecteurs lors du passage de l'examen à proprement parler dont l'aptitude est de juger les competences d'un candidat et dont l'appréciation des prestations et circonstances est bien entendu subjective.Ainsi passées en revue les raisons de l'échec au permis de conduire sont multiples les moyens pour s'en prémunir eux sont quelques peu legers.C'est principalement la raison pour la quelle ayant connu toutes ces turplitudes; en effet mon propre permis n'a guère été facile à obtenir, nous avons mis sur pied en collaboration avec d'anciens moniteurs et l'assistance de l'ANTS(agence nationale des titres sécurisés) un moyen sur et certain permettant à tous ceux qui comme nous ont des difficultés à obtenir plus facilement le précieux césame que représente le permis de conduire dans notre pays.Contactez gaspardhardouin@gmail.com

Répondre

Que faire à Milan ?

DÉCOUVERTE

Ville aperte : découverte d'un merveilleux patrimoine près de Milan

Jusqu’au dimanche 30 septembre se tient la 16ème édition des « Ville aperte in Brianza ». Au programme : la découverte inédite de 150 sites (châteaux, villa et jardins), aux portes de Milan

Sur le même sujet