Lundi 18 janvier 2021

PERMIS DE CONDUIRE – Plus économique et avec plus de réussite en Italie !

Par Emmanuelle Révillion | Publié le 06/12/2017 à 00:35 | Mis à jour le 02/03/2016 à 08:24
Patente permis de conduire italie

A l’heure où le permis de conduire devient de plus en plus coûteux et difficile à obtenir en France, il est possible pour les expatriés de se tourner vers les auto-écoles italiennes. Les démarches à suivre.  


Vous êtes expatrié en Italie et vous souhaitez savoir si vous pouvez passer le permis de conduire italien ? La réponse est oui pour les Français de 18 ans ou plus, installés durablement dans le pays. La patente italienne est même plus facilement accessible que son équivalent français. Aussi, selon le Ministère des Transports italien, le taux de réussite du permis B dans le Belpaese s’élevait à 86% en 2016, contre 60% en France selon le magazine Auto Plus.

L’épreuve du permis de conduire en Italie est, comme dans l’Hexagone, divisée en deux parties : la théorie et la pratique. Le premier examen est composé de 40 questions. Le candidat ne devra pas commettre plus de quatre erreurs. Une fois cette étape validée, il est obligatoire de suivre au moins 6 heures de cours de conduite dans une auto-école pour pouvoir se présenter à l’examen pratique.


Une solution économique

Passer son permis de conduire en Italie signifie aussi faire des économies. En effet, selon une enquête réalisée par l’UFC-Que choisir en 2016, le prix moyen du permis B s’établit à 1.155€ en France pour le forfait de base comprenant le passage du Code et les 20 heures de conduite obligatoires. Plus précisément, le prix le plus cher constaté dans l’Hexagone s’élève à 1.518€. Le moins cher à 837€. Une heure de conduite supplémentaire coûte en moyenne 43€.

Dans le Belpaese, il vous faudra dépenser entre 700 et 900€ au total pour un forfait comprenant les frais administratifs, le passage des épreuves théorique et pratique et les 6 heures de cours de conduite obligatoires. Ajoutons que le prix d’une heure de conduite supplémentaire s’élève environ à 30€ dans la ville de Milan, un montant encore une fois moins élevé qu’en France.


La procédure

Pour accéder aux examens, il vous faudra préalablement formuler une demande d’obtention du permis B. Celle-ci est souvent gérée par les auto-écoles mais elle peut aussi se faire directement au Bureau de la « Motorizzazione Civile ». Dans, ce dernier cas, vous pouvez choisir de commencer la démarche  en ligne pour gagner du temps en remplissant préalablement le formulaire nécessaire. Cette option permet notamment de se présenter en candidat libre à l’épreuve théorique et d’économiser ainsi une centaine d’euros.

Quoiqu’il en soit, vous ne pourrez effectuer cette étape si vous n’avez pas établi votre résidence en Italie et vous devrez fournir à votre école de conduite ou à la Motorizzazione un certain nombre de documents. Aussi, munissez-vous bien de votre carte d’identité et de votre codice fiscale, tous deux en version originale et accompagnés d’une photocopie. Vous seront également demandées deux photos d’identité ainsi que des attestations de paiement de 26,40€ sur le c/c 9001 et de 16€ sur le c/c 4028 (bulletins pré-imprimés disponibles dans les bureaux de postes ou dans les bureaux de la Motorizzazione). Dernier élément obligatoire : un certificat médical avec photo de moins de trois mois, sur papier timbré d’une valeur de 16€, délivré par un médecin habilité. Il devra être suivi d’une seconde déclaration rédigée cette fois-ci par votre généraliste habituel. Encore une fois, en version originale et photocopiée.  

La demande formulée, vous devrez passer l’examen théorique dans les 6 mois. Cette étape acquise, il vous restera une période de 5 mois pour valider la pratique. Vous disposerez normalement de deux essais pour chacune de ces épreuves.

Composée de 20 points, la patente italienne est renouvelée tous les dix ans sous condition d'une visite médicale. Elle s'impose tous les cinq ans après 50 ans, puis tous les trois ans à partir de 70 ans. Une fois en poche, vous pourrez l’utiliser dans l’ensemble des pays de l’Union européenne.

 

10 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Dd dim 22/11/2020 - 13:45

Bonjour, Pour passer le permis de conduire B en italie, (province de Varese) , y a t il possibilité de le passer en français ou en anglais ou est ce que c'est uniquement en italien? Pour passer la partie théorique, a partir de quel age peux t on le faire? Devons nous avoir 18 ans ou on peut le passer dans l'année des 17 ans? Merci.

Répondre
Commentaire avatar

driver mer 02/12/2020 - 14:27

Bonjour. Pour le permis B, la régistration au Bureau de la Motorizzazione Civile, ne peut avoir lieu qu'à l'age de 18 ans. Seulement après la registrazion tu pourra réserver l'examen théorique. L'éxamen se compose de 40 questions "vrai-faux". Pour réussir tu peux faire un maximum de quatre erreurs. Le test est en italien, mais il y a aussi la possibilité d'avoir la double langue: italien-francais ou italien-allemand. Malheureusement l'anglais n'est pas fournie. Souviens-toi que les moniteurs italiens, presque tous, parlent seulement la langue maternelle, donc renseigne-toi s'il y a sur le terroir une auto-école ou l'on parle aussi francais!!!

Répondre
Commentaire avatar

techocar jeu 30/01/2020 - 17:51

regarder ceci et je vous garanti que vous passerez votre permis sans difficulté http://bit.ly/reussir_son_permis_de_conduire

Répondre
Commentaire avatar

rp11 mar 28/01/2020 - 11:03

Il est vrai qu'en France, passer son permis de conduire coûte cher, voire très cher. Selon une étude datant de 2016 et réalisée auprès de 1374 auto-écoles (soit 12% des établissements français à cette période), il faut compter en moyenne 1804 euros pour obtenir le précieux sésame. Dans le détail, le prix moyen du forfait de base (20h de conduite, inscription au code et frais de dossier) s'établit à 1155 euros. L'étude révèle alors que lorsqu'on ajoute les 15h moyenne de conduite supplémentaire prises les futurs conducteurs - à 43 euros moyens par heure, le total s'élève à 1804 euros. Cela en fait un des permis les plus chers d'Europe.Manquements à la réglementation, surfacturations, barrière à l'entrée pour la concurrence, contraintes juridiques sont autant de responsables du prix très important du permis de conduire. L'étude révèle également que 20,5% des établissements n'affichent pas de forfait en vitrine. Par ailleurs, selon une autre étude datant de 2017,69% des auto-écoles se targuent de taux de réussite qui ne sont absolument pas les leurs, les différences de résultat avec la réalité étant parfois très importantes .Ils se permettent alors des tarifs plus importants. Enfin, les auto-écoles sont très nombreuses à prétendre que les «frais d'accompagnement», perçus pour convoyer le candidat sur le lieu d'examen du code, sont obligatoires et les facturent plus cher. Pour éviter ces pièges contactez nous : rapidpermis1@gmail.com

Répondre
Commentaire avatar

Doff sam 29/08/2020 - 16:24

Le Permis le plus cher en Europe est la Suède. Ici personne ne comprend le prix, trop cher

Répondre
Voir plus de réactions

Expat Mag

Les bonnes résolutions des expatriés en 2021

Alors que 2021 débute avec l’espoir d’une meilleure année, beaucoup d’entre nous ont a coeur de dresser la liste de leurs bonnes résolutions. lepetitjournal.com fait le tour des résolutions à prendre

Sur le même sujet