Vendredi 14 août 2020

A l’origine de la Saint Valentin, un italien

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 14/02/2020 à 00:05 | Mis à jour le 14/02/2020 à 00:05
Photo : (pixabay)
Saint valentin italie

Avant que la saint Valentin ne devienne une fête commerciale pour célébrer les amoureux, le rite du 14 février n’avait rien de romantique... C’est un Italien qui a légué son prénom à cette réjouissance populaire !

La fête de la mi-février remonte à l’antiquité. Et plus précisément, en Italie. A l’époque, il s’agissait d’un rite dédié à la fertilité et non pas à l’amour romantique. Une fête alors frénétique, connue pour ses excès, son côté transgressif et ses pratiques barbares. Du 13 au 15 février dans la Rome antique, se déroulait la fête païenne des lupercales, durant laquelle notamment, les femmes désirant un enfant étaient flagellées pour être purifiées. On était bien loin des chocolats en forme de cœur, des billets doux parfumés à la rose et autre guimauves.

C’est en 496 que le papa Gélase Ier intervient pour mettre fin à ce rituel qui contrastait totalement avec la morale et l’idée de l’amour des chrétiens. Saint Valentin, martyr, est érigé en protecteur des amoureux. Selon les écrits (religieux et non historiques), l’évêque de Terni (Ombrie) guidait les amoureux et les encourageait à mettre au monde des enfants.
Au départ, le 14 février était surtout consacré aux célibataires en mal d’histoires de cœur. Selon la règle du jeu : les filles se cachaient dans le village, les garçons les cherchaient. Quand chacun avait dégoté sa chacune, les nouveaux couples se mariaient dans la foulée !

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir