Vendredi 25 juin 2021

Marie-Ange Amico, candidate EELV aux élections consulaires

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 16/05/2021 à 20:40 | Mis à jour le 20/05/2021 à 21:07
Photo : Marie-Ange Amico, tête de liste EELV aux élections consulaires (circonscription Milan)
mARIE ANGE AMICO

A l’occasion des élections des conseillers des Français de l’étranger le 30 mai prochain (du 21 au 26 mai par internet), nous sommes allés à la rencontre des six candidats tête de liste pour la circonscription consulaire de Milan*. Marie-Ange Amico se présente sous la Liste Europe Ecologie les Verts.

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases?

Pour raisons familiales et professionnelles je réside en Italie, à Gênes, depuis une trentaine d’années.
Par l’entremise de notre Ambassade de France, l’alors Consulat Général de France à Gênes, me donna l’opportunité de mettre "le pied à l’étrier" pour m’insérer dans la vie active, d'abord au sein d’une société spécialisée dans la commercialisation de produits de luxe français.
Pour cause de délocalisation, je me suis reconvertie auprès de l’agence ministérielle italienne qui favorise les politiques actives de l’emploi.
Aujourd'hui grand-mère de quatre petits-enfants, je m’active pour contribuer à leur laisser, tout comme aux générations futures, un Patrimoine écologique de qualité : c’est le choix de mon engagement avec Europe Ecologie les Verts.
Investie dans le contexte associatif Français Italien, avec une passion non dissimulée, je milite pour le rayonnement de la culture française,  la cause des femmes,  le respect des droits de la personne,  la défense de l'écosystème et de la biodiversité.

Comment avez-vous constitué votre liste?

Notre groupe s’est constitué progressivement autour du projet qui correspond, plus que jamais, aux attentes écologiques, politiques, sociales, humanitaires : Europe Ecologie les Verts.
Face à la succession de crises - financières, monétaires, économiques, aujourd’hui cruellement sanitaires, humanitaires et sociales - toutes liées à une crise environnementale systémique, nous sommes convaincus de la nécessité de l'alternative historique de la transition écologique.
Et c’est cette conviction qui nous a conduits à franchir le pas de l’engagement politique pour donner aux Français résidant en Italie l’opportunité de faire le choix d’une société différente, engagée, solidaire, écologique.

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français du Nord de l’Italie ?

Interdépendants, Français du Nord de l’Italie, Français tout court, citoyens du monde, le défi est le même pour toute l'humanité : celui d’un monde qui s’est emballé et où les nouvelles générations se mobilisent, nous interpellent sur leur avenir, sur le futur de leur planète, sur l’impératif de la Transition écologique.
Les Français de Nord de l’Italie sont au cœur de l’Europe,  résidant au sein de régions à la pointe du progrès, ils ont pris conscience de la nécessité du développement durable qui ne pourra se construire que par la transition écologique.
Pour contribuer à relever ce défi, notre ambition, outre notre mission de Conseiller, est double.
D'une part, nous voulons nourrir le débat national à la lumière de la richesse de nos expériences de vie. Français résidant à l’étranger, nous portons un regard différent de celui de nos concitoyens résidant en France.
D'autre part, notre vécu hors de France, de par nos expériences, nos capacités, nos comportements, nos diversités, nous donne l'élan pour mettre en œuvre solidarité et soutien à la communauté française locale.

Que représente pour vous la mission principale de Conseiller des Français de l'étranger?

Être Conseiller des Français de l’étranger implique d'être au fait des soucis du quotidien. Aider une famille à obtenir une bourse scolaire, contacter une caisse de retraite ou comprendre la réforme du prélèvement à la source, organiser des permanences, recueillir des doléances, aller à la rencontre des associations de Français, être des passerelles d'échanges pour favoriser la pratique d'Actions Positives et la promotion de l'égalité des chances.

Quels sont les grands axes de votre programme ?

Comme tous les Français résidant à l’étranger, nous sommes confrontés aux problématiques de l’éducation et de l’enseignement, de la retraite, de la protection sociale, du soutien et développement de la culture, de l’accès au service public et de la dématérialisation de ce service public.
Nous serons disponibles pour épauler ceux et celles qui en auront besoin dans leurs démarches administratives (demande de bourse scolaire, d’aides sociales, de formation professionnelle). Nous nous engageons à participer de manière constructive aux réunions du Conseil Consulaire, à tenir nos compatriotes informés du travail effectué tout au long de la durée du mandat, à assurer une permanence régulière, à répondre à leurs questions et mettre en place une adresse électronique où nous joindre.
Nous encouragerons l’exemplarité écologique, nous serons à l'écoute des problèmes concernant l’éducation et l’enseignement, et soutiendrons l’offre culturelle, scientifique et associative, en particulier celle vouée à l'aide aux plus démunis ou aux personnes en difficulté.
Notre priorité étant le bien-vivre ensemble, nous serons présents et engagés pour soutenir et développer les associations qui œuvrent pour la mise en sécurité des enfants, des femmes et des hommes victimes de violences familiales, pour s'opposer à toute forme de discrimination et pour solliciter une politique migratoire humaine et digne.

Si vous êtes élue, quel mouvement politique soutiendrez-vous aux élections sénatoriales ?

Nous soutiendrons les candidats d’Europe Ecologie les Verts.

 

*Les interviews sont publiées dans l’ordre de candidature, défini par le tirage au sort effectué au consulat général de France à Milan le 25 mars 2021.

Nous vous recommandons
lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir