La Récréation Milano : Comment une Française secoue la mode pour enfant en Italie

Par Alexandra Guitelmann Lévy | Publié le 15/11/2022 à 20:19 | Mis à jour le 16/11/2022 à 13:04
Photo : Chloé Berthoule, fondatrice de La Récréation Milano
Chloé Bertoule

Au service de l’économie circulaire, Chloé Berthoule, expatriée française à Milan, vient de lancer La Récréation Milano, une marque franco-italienne qui alerte sur la nécessité de changer notre façon de consommer. Rencontre avec une ambassadrice de l'upcycling.


La Récréation Milano, une nouvelle marque franco-italienne pour enfants et mamans vient de voir le jour à Milan. Son concept est celui du philosophe grec Anaxagore « Rien ne se créé, rien ne se perd, tout se transforme ». Merveilleuse ambassadrice de l'upcycling, Chloé Berthoule a travaillé tout au long de sa carrière dans la mode. De marques de fast-fashion au prêt-à-porter de luxe, elle a fait de la scénographie retail sa spécialité, et le constat qu’elle ne voulait plus participer au grand gaspillage. En lançant La Récréation Milano, elle porte les couleurs de la France en Italie et à travers de jolies création, alerte sur la nécessité de changer notre façon de consommer.
Chloé dessine ses collections au gré de ses trouvailles de tissus. Chaque pièce est unique et fabriquée à la main dans son atelier milanais.

L’idée a véritablement germé en 2020 et les divers confinements lui ont donné le temps de développer le projet. En chinant ses tissus sur Vinted, dans des coopératives de seconde main et autre déstockages, la créatrice redonne une vie à des pièces de tissus voués à prendre la poussière. On voit donc réapparaitre au fil de ses créations des motifs désuets qu’elle remet au goût du jour avec des créations originales (en ce moment ce sont des petits gilets pour enfants ou mamans qui redonnent vie à des couvertures patchwork). «Je suis toujours à la recherche de nouveaux tissus donc si vous avez des couvertures non utilisées ou des tissus de belle qualité qui trainent chez vous, je suis preneuse ! », s’exclame-t-elle.

L’enthousiasme de ses clients ne peut qu’être constaté : « Au départ, les ventes ont d’abord débuté grâce à mes amis et ma famille. Mais le bouche-à-oreille a si bien fonctionné que j’ai désormais des commandes provenant aussi de Londres ou de Berlin. C’est extraordinaire de constater que l’upcycling prend de l’ampleur et que nous sommes nombreux à faire le constat que la surconsommation est toxique », explique-t-elle avec un enthousiasme contagieux.

Si l’offre présente sur le site est en italien, La Récréation Milano attire pour l’instant principalement une clientèle française grâce à son je-ne-sais-quoi qui nous rappelle les vêtements douillets de notre enfance. Les pièces duos maman-enfant sont intemporelles et si les imprimés ne suivent pas les cahiers de tendance des magazines, le vintage est clairement en vogue.

 

créations de vêtements la récréation

 

Aujourd’hui vous êtes ancrée familialement et professionnellement comme chef d’entreprise en Italie. Comment a débuté votre vie dans le pays il y a une dizaine d’années ?

Après avoir rencontré à Paris Paolo, mon mari, j’ai appris l’italien et trouvé un travail dans mon secteur d’activité. Après presque 20 ans dans la mode, d’abord en fast-fashion puis dans une maison de luxe, j’ai voulu transmettre ma propre vision. D’autant que l’idée de lancer ma propre marque germait depuis un moment.
Pour l’enfant, cela paraissait une évidence d’utiliser la technique de l’upcycling car d’un point de vue technique, transformer des couvertures ou des vêtements adultes en vêtements plus petits c’est très simple. Et d’un point vue responsable, les produits sont réalisés uniquement avec du deadstock ou des pre-loved product c’est un vrai tremplin pour ma créativité ! Et comme chaque produit est re-made en Italie, je suis responsable et locale dans ma production. Sans être extrémiste, j’aime aller au bout du concept, pouvoir raconter une histoire vraie et propre dans tous les sens du terme.

 

La Récréation Milano suivant une logique d’upcycling et d’économie circulaire, quel est le processus de création et de fabrication ?
La création passe beaucoup lors du sourcing de matières. Les tissus ou couvertures m’inspirent et je décide à partir de cette matière et les motifs si je vais en faire une veste, un gilet, un pantalon ou une jupe. Comme je créé les modèles au fur et à mesure, il n’y a pas de couleur garçon ou fille, c’est une liberté que j’adore. Après avoir défini les modèles selon les tissus, je coupe en fonction de mon patron puis j’emmène à l’atelier pour la partie couture et finition.

 

Ce concept d’upcycling existe déjà dans d’autres pays, comment ressentez-vous l’accueil des italiens face à votre offre ?

J’ai l’impression qu’il s’agit encore un concept de niche en Italie. Mais comme de nombreux pays européens, l’Italie est en pleine transition en ce qui concerne sa consommation et la mode devra suivre.
La tradition sartoriale italienne commence sa transition vers une mode plus responsable et je trouve très encourageant que le changement s’opère depuis la base. Quelque marques italiennes d’upcycling pour adultes émergent, comme Giglio tigrato ou culo camicia. Je vous encourage à les découvrir.

 

Peut-on vous confier des tissus, couvertures, patchwork ou autre pour avoir des vêtements personnalisés ?

Bien sûr ! Tout ce qui peut être réhabilité, réutilisé et transformé est un petit geste pour la
planète et je serais ravie de développer le concept de personnalisation.
Le principe des 3 R - Recycle/Reduse /Reuse - étendard du mouvement Zéro déchet, est déclinable quel que soit le secteur mais celui de la mode encore plus que les autres. Pour moi c’est le futur…

 

Quels sont vos projets pour développer La Récréation ?

Dans un futur proche, j’espère une adhésion massive pour l’upcycling.
Sur le site La Récréation Milano il est possible de commander les modèles que je créé et je souhaiterais très bientôt développer une section pour la seconde main. Quand les enfants grandissent et que le vêtement peut être réutilisé, je veux offrir la possibilité à mes clients de le revendre à moindre coût pour l’acheteur. Le vendeur obtiendra en retour un bon d’achat sur d’autres produits du site. Et ainsi la boucle est bouclée.

 

Prochain évènement La Récréation Milano : Cocktail et vente privée 30 novembre à partir de 18h à la Galerie Arte in Salotto, Via Milazzo, 6

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale