Inspiring Women, le Club de la Chambre prend une nouvelle impulsion

Par Marie-Astrid Roy | Publié le 03/10/2021 à 22:19 | Mis à jour le 03/10/2021 à 22:35
cocktail de travail sur la terrasse Mazars à Milan

La CCI France Italie a lancé la 5ème édition de son Club Inspiring Women. Le nouveau cycle de coaching et de mentoring s’enrichit autour de la méritocratie, de l’inclusion et de la diversité.
 

« Accompagner des ressources de talent, celui des femmes », tel était l’objectif que s’était fixé la CCI France Italie au moment de la création du Club Inspiring Women en 2017. Cinq ans plus tard, le 27 septembre 2021, la Chambre a lancé la 5ème édition de ce club qui, tout en se focalisant sur la valorisation des talents féminins, élargie ses actions et ses sujets de discussion sur des thèmes tels que la méritocratie, l’inclusion et la diversité.

Et pour cause, les inégalités entre hommes et femmes sont encore frappantes. Si le fossé se réduit peu à peu, l’inégalité économique reste particulièrement préoccupante. Pour la Chambre, « Il est urgent d’agir, notamment en favorisant davantage d’échange, de connaissance réciproque et la collaboration entre les deux genres ».

Agenda 2030 de l'ONU

La démarche de la CCI France Italie s’inscrit dans l’Agenda 2030 de l’ONU pour le développement durable, et plus spécialement en faveur de l’objectif numéro 5 : Parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles. Si les écarts femmes-hommes sont presque comblés en matière d'éducation et de santé, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir dans le domaine politique et économique. C’est particulièrement le cas en Italie, située au 63ème rang mondial (sur 153 pays) pour l’inégalité femmes-hommes, selon le Rapport annuel 2021 du Forum économique mondial. Encore loin derrière ses voisins européens : la France est classée 16ème, l’Allemagne 11ème et l’Espagne 14ème.

Aussi, forte du succès des éditions précédentes, le club inspire, mais il aspire aussi à se développer.
Cette année, 32 couples de mentoring et 12 couples de coaching ont été élaborés, soit 16 de plus que lors de l’édition précédente (qui ne comprenait alors que le mentoring).
Mentor-Mentee, Coach-Coachee, se sont « découverts » pour la première fois lundi dernier, lors de l’événement de lancement organisé sur la terrasse de Mazars à Milan. Les couplages ont été élaborés par l’équipe de la Chambre après l’étude approfondie des profils et des réponses au questionnaire de candidature. Au total, 56 réalités entrepreneuriales sont représentées pour mettre à disposition leur expérience.
 

 

Graziella Gavezotti, présidente d’Edenred Italia
Graziella Gavezotti, présidente d’Edenred Italia (à droite)

 

Compétences et réflexes managériales

« Les compétences et la méritocratie doivent être les atouts sur lesquels se baser pour prendre les décisions », affirme la Chambre. C’est ainsi que les parcours de Mentoring et de Coaching visent à accompagner les mentee et/ou les coachee dans l’évolution de leur parcours professionnel et personnel, à travers l’acquisition de compétences et de réflexes managériales. Mais la méthode diffère.

Coaching vs Mentoring

Selon la définition officielle, le coaching est un partenariat avec le client, un processus stimulant et créatif destiné à maximiser leur potentiel professionnel et personnel. « L’objectif à atteindre est fixé au début du cycle, mais le coach adapte les différentes phases du parcours à la personnalité et capacité d’apprentissage du coachee car certains seront plutôt créatif, d’autres pragmatique par exemple », détaille Massimo Borio, coach certifié ICF et professionnel participant au Club Inspiring Women.

Le parcours de mentoring doit être fondé sur « l’écoute et le partage d’expériences », témoigne Graziella Gavezotti, présidente d’Edenred Italia. La mentor a deux expériences de mentoring complétées au sein du club Inspiring Women à son actif (soit 20 rencontres au total). « Le retour sur investissement est immense », explique-t-elle de son point de vue de mentor. « Je me suis sentie utile. Et cet exercice de générosité apporte également un enrichissement rationnel, dans la mesure où ce que je recevais de ma mentee me portait à élaborer de mes expériences », ajoute Graziella Gavezotti dans un témoignage des plus inspirants. Et pour cette femme qui a justement fondé sa carrière sur la méritocratie et ses compétences, les deux ingrédients du succès de la réussite sont « l’Amour et la Curiosité » conclue-t-elle. Deux ingrédients qui conduisent à la détermination, à l’engagement et à l’objectif d’un côté ; à l’ouverture d’esprit, au partage, à la volonté d’apprentissage et de croissance, de l’autre, résume la mentor.

La méritocratie au cœur du programme

Tout au long du cycle, les parcours de mentoring et de coaching se verront en outre enrichis d’un programme d’événements réguliers, avec formations sur le leadership , des débats et des témoignages sur la méritocratie, la diversité et l’inclusion. Des sujets plaçant le capital humain au cœur de l’entreprise.

 

MAR

Marie-Astrid Roy

Rédactrice en chef et Directrice des éditions Lepetitjournal.com Milan et Rome
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale