Mercredi 28 octobre 2020

Boom de ventes de glaces en Italie

Par Hugo Messina | Publié le 28/05/2020 à 17:48 | Mis à jour le 28/05/2020 à 18:00
glaces italie

Au temps du Covid, les glaces ont plus que jamais la cote en Italie. Le principal syndicat agricole Coldiretti, souligne une recrudescence de la consommation dès l’entrée dans la phase 2.    


L’envie de glaces explose, boostée par le presque retour à la normale du post-confinement et les températures favorables. C’est ce que souligne la Coldiretti, principal syndicat agricole italien, selon lequel 9 italiens sur 10 ne cachent pas leur envie soudaine pour un cône glacé. Rien que sur le littoral de la capitale romaine, 240 tonnes de crème glacée ont été écoulées en un week-end, selon Coldiretti. Un phénomène qui s’étend dans toute la péninsule, du Nord au Sud, dans les centre-villes comme dans les stations balnéaires.
En effet, d’après le syndicat, l’Italie est numéro un sur le marché de la glace artisanale, autant pour son chiffre d’affaire annuel que pour le nombre de gelaterie présentes dans le pays. Les données sont astronomiques : une recette annuelle de 2,8 milliards d’euros pour près de 40.000 glaciers.

Ce regain d’intérêt a un impact économique non négligeable pour le pays. Le secteur est générateur d’emplois, employant près de 150.000 personnes. De plus, avec plus de 220 millions de litres de lait utilisés, 64 millions de kilos de sucres et 21 millions de kilos de fruits frais passés chaque année, c’est toute la chaîne de l’agroalimentaire qui revit. 

Comptabilisant 94 % de consommateurs réguliers, l’Italie est clairement partie pour un été placé sous le signe des glaces. Avec les chaudes températures de ce mois de mai (1,41 degré supplémentaire), la demande n’est pas prête de chuter dans les prochains jours, pour ceux dont la consommation annuelle s’élève à 6 kilos par personne. En pot ou en cornet, goûts traditionnels ou exotiques, les glaces seront encore reines pour cette saison estivale.

 

0 Commentaire (s)Réagir