Lundi 28 mai 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

UE : l'incertitude politique italienne met en danger l'économie

Par Fiona Bonassin | Publié le 06/05/2018 à 23:45 | Mis à jour le 07/05/2018 à 10:50
Commission européenne

Les estimations de la Commission Européenne confirment une croissance de 1,5% du PIB italien en 2018, mais la situation instable de la politique pourrait mettre en danger le pays.

En 2018 la croissance devrait rester stable en Italie (+1,5%), selon la Commission européenne. Une croissance qui place la Péninsule dernière de la zone euro, à égalité avec le Royaume Uni.
Outre le PIB, plusieurs indicateurs présentent une amélioration comme le chômage de 11,2% il y a un an, il se stabilise aujourd’hui à 11%. Et la dette connait une légère baisse : en 2019 elle devrait descendre sous le barre des 130%. A noter, le poids de la dette italienne est l’un des plus lourd de l’Union européenne où elle atteint en moyenne 81,6%.
Malgré ces quasi bonnes nouvelles, l’Italie reste l’un des seuls Etats occidentaux à ne pas avoir retrouvé son niveau de PIB d’avant-crise. La richesse par habitant n’a quasiment pas évolué depuis 1999 et la croissance reste inférieure à celle de ses voisins de la zone euro comme l’Espagne (2,3%) et Malte (5%).

La Commission européenne met la pression sur l’Italie

Prudente dans ses jugements, la Commission européenne lance néanmoins quelques signaux d'alarme à l'Italie. Dans son document qui accompagne les prévisions économiques pour le printemps, les spécialistes ont écrit noir sur blanc les risques que court le pays s’il ne trouve pas rapidement un gouvernement. Aussi l’Italie doit vite améliorer deux points : former un nouveau gouvernement et redresser les comptes. Pour Pierre Moscovici, Commissaire européen : « L'incertitude sur les politiques est devenue plus prononcée et si elle se prolonge, elle pourrait rendre les marchés plus volatils et freiner les échanges commerciaux. » Mais l’ancien ministre français garde « l'espoir que l’Italie revienne au centre de la zone euro et que le pays continue à respecter les règles qui ont été fixées. »

Au niveau de la zone euro en 2018, on note un léger ralentissement de la croissance estimée aux alentours des 2,3%, soit un dixième de moins qu’en 2017. Mais bonne nouvelle, l’UE enregistre qu’aucun pays ne devrait avoir cette année un déficit budgétaire supérieur à 3% de son PIB. Une première depuis la création de l’Union économique-monétaire.

 

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir

Vivre à Milan

Comment traduire ses diplômes sur son CV italien ?

La traduction de son CV en italien est la première étape obligée pour la recherche d’un travail en Italie. Se pose alors la question de la traduction de ses diplômes français et de leurs équivalences.