Vendredi 3 juillet 2020

Tourisme : un début d’année 2020 catastrophique pour Milan

Par Hugo Messina | Publié le 29/06/2020 à 20:36 | Mis à jour le 29/06/2020 à 20:41
milan tourisme

Milan a perdu 1,7 millions de touristes depuis janvier 2020 par rapport à l’année dernière. Alors qu’une étude prévoit un retour à la normale d’ici 5 ans, la Lombardie promeut le tourisme local.


Un véritable désastre pour la capitale lombarde, et un lourd impact économique. Milan connait une baisse de fréquentation historique sur les cinq premiers mois de 2020 relativement à l’année précédente : pas moins de 1,7 millions de personnes ont délaissé Milan. Depuis janvier, seulement 1 million de voyageurs se sont rendus à Milan, alors qu’ils étaient 2,8 millions en 2019.
Des chiffres faibles, rehaussés uniquement grâce aux mois de janvier et février qui ont précédé l’épidémie. Le début de l’année semblait pourtant dessiner une belle perspective : 570.000 voyageurs en janvier, soit une hausse de 16% par rapport à 2019,
Puis le confinement a été imposé, la pandémie déclarée, et les données ont dégringolé : -95 % en mars, -99 % en avril, et -98 % en mai. Depuis mars, 82.000 touristes ont investi la ville de la mode, contre 1,8 millions pendant la même période l’année dernière. Un gros coup dur pour l’économie lombarde, qui connaissait depuis l’Expo 2015 l’âge d’or de son attractivité touristique, jusqu’à atteindre le pallier symbolique des 10 millions d’arrivée en 2019.
Un rapport d’Oxford Economics, société réalisant des statistiques sur l’impact du Covid19 dans le monde du tourisme pour les 15 plus grandes métropoles européennes, estime que cinq ans seront nécessaires pour retrouver un état identique en matière de tourisme.


Des solutions pour relancer le tourisme

Alors que Milan sort peu à peu de sa léthargie, la ville se tourne vers la reprise et s’apprête à lancer l’opération « Un’estate di prossimità » (Un été de proximité), une campagne de promotion qui associe les villes de la région comme Bergame, Brescia, Mantoue et Crémone. Le but : promouvoir les richesses de la région aux yeux des Lombards et des Italiens principalement pour promouvoir le tourisme local.
Mais la clientèle internationale n’est pas non plus totalement oubliée. Le 3 juillet, le secrétaire général de l’Untwo (organisme de l’ONU dédié au tourisme) fera une étape à Milan. Au centre des discussions, l’organisation d’un congrès en décembre sur les start-up et les sports d’hiver, dans l’optique des JO hivernaux de 2026, qui auront lieu à Milan.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir