Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Surprenante découverte d’une sépulture médiévale sous la place Saint-Marc à Venise

Lors des travaux de restauration de la place vénitienne, une sépulture contenant sept squelettes et les restes d'un enfant datant du haut Moyen Âge a surgit. Une occasion unique d'explorer le passé caché de Venise.

PLACE SAINT MARC VENISEPLACE SAINT MARC VENISE
Photo de Ricardo Gomez Angel sur Unsplash
Écrit par Lepetitjournal Milan
Publié le 21 février 2024, mis à jour le 21 février 2024

Au cœur de Venise, une importante découverte archéologique révèle des fragments du passé médiéval de la Sérénissime. Lors des travaux de restauration du "masegno", terme vénitien désignant les blocs de pierre carrés qui composent le sol de la place Saint-Marc, les archéologues de la Surintendance de Venise ont découvert une tombe médiévale contenant les restes de sept individus, dont un enfant d'environ huit ans.

Comme en témoigne cette découverte, la place Saint-Marc n'a pas toujours été telle que nous la voyons aujourd'hui. La place était en effet autrefois traversée par des canaux et caractérisée par des églises, parmi lesquelles se distinguait San Gemignano. Plus connue comme l’église des Doges, ses traces avaient été perdues suite à sa démolition au XIIe siècle. Une église similaire fut toutefois reconstruite plus tard par Jacopo Sansovino au XVIe siècle, pour ensuite être de nouveau démolie par Napoléon en 1807 pour faire place à l’Ala Napoleonica (l'aile napoléonienne) et son palazzo reale.

Le tombeau d’une Venise médiévale

Ces découvertes fournissent de nouvelles informations sur l'histoire ancienne de la place, indiquant que San Gemignano était sans doute la plus ancienne église de Saint-Marc. La sépulture confirme la présence de l'édifice sacré en un point précis de la place, comme l'indiquent également les sources d'archives.
Les enterrements collectifs étaient des pratiques courantes à l'époque, et les experts supposent que San Gemignano aurait pu accueillir des personnalités notables. Et pour cause, la tombe n’apparaît pas comme une simple fosse, mais telle une structure en briques qui devait être plutôt monumentale pour l'époque.
L'attention des experts se porte désormais sur l'intervention imminente de la municipalité de Venise, qui prévoit de réaliser des fouilles plus approfondies pour la restauration de l'ensemble de la place. Cette zone n'a pas été explorée depuis 1855, ce qui rend cette découverte encore plus importante pour comprendre l'histoire de Venise.
Les recherches de l’époque avaient identifié certains murs et fourni un plan précis des fouilles qui, aujourd'hui, est devenu utile aux archéologues impliqués dans la restauration du sol de la place.

 

lepetitjournal.com Milan
Publié le 21 février 2024, mis à jour le 21 février 2024

Sujets du moment

Flash infos