Samedi 16 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Qualité de la vie en Italie : Pourquoi Milan gagne pour la 1ère fois

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 19/12/2018 à 13:32 | Mis à jour le 19/12/2018 à 13:41
Photo : (@Alex Vasey - Unsplash)
MILANO alex-vasey-1136462-unsplash

Capitale de la finance, du shopping mais également désormais de la « qualité de la vie ». Milan a été primée par la 29ème édition de l’enquête du Sole 24 Ore consacrée aux conditions de vie des provinces italiennes.

Il fait bon vivre à Milan, mieux que dans n’importe quelle ville italienne même, selon l’enquête annuelle du Sole 24 Ore sur la Qualité de la vie des provinces italiennes, publiée ce lundi. Et cela notamment depuis l’Exposition universelle de 2015. Mais le saut de qualité entrepris à cette occasion a perduré depuis, notamment avec l’ouverture d’une ligne de métro supplémentaire (ligne 5) et celle qui devrait être prête en 2021 (ligne 4), facilitant ainsi les liaisons dans la ville.

Malgré la pollution, les embouteillages et l’insécurité, la capitale lombarde arrive en tête de la 29ème édition du classement. Elle avait déjà effleuré le grand prix quatre fois, en s’arrêtant à la 2ème place en 2003 et 2004, puis en 2015 et 2016.

Le bien-être raconté en 42 indicateurs

Comme chaque année, l’enquête sur la Qualité de la vie photographie les villes italiennes par le biais de 42 indicateurs relatifs au bien-être économique et social. Parmi eux, on retrouve ceux liés aux « Affaires et travail », Environnement et services », « Démographie et société », « Justice et sécurité », « Culture et temps libre ».

Aussi, Milan se distingue dans les indicateurs économiques comme celui du PIB par habitant et de la « consommation moyenne des familles en biens durables », elle est seconde pour le prix moyen des ventes des biens immobiliers, mais avant-dernière pour le coût moyen des locations. La ville est primée pour ses services liés au digital tels le home banking, la diffusion du wifi ou encore l’accès à l’Administration publique et aux services de mobilité partagée (bike et car sharing). Milan est en outre 3ème pour le taux d’actifs âgés en 15 et 64 ans (69,5% en 2017). Milan remporte en outre la médaille de bronze en terme de dépenses attribuées aux spectacles et autres divertissements, alors qu’elle figure 20ème quant à l’offre culturelle. Le chef-lieu lombard figure néanmoins parmi les villes les plus dangereuses du pays, et notamment deuxième après Naples pour les vols.
En matière d’« Affaires et travail » en revanche, c’est Bolzano (Nord-Est) qui remporte la palme d’or, alors que Milan figure à la 51ème place. Mais c’est le Centre-Nord du pays qui demeure le protagoniste en la matière, considérant le nombre d’entreprises enregistrées, les start-up innovantes, le taux d’actifs et le PIB sur l’export.

Le Sud quant à lui, demeure confiné à la queue du classement. Il récupère toutefois du terrain dans la catégorie « Démographie et Société ». Naples est ainsi la ville la plus jeune d’Italie et seconde pour le taux de natalité, à égalité avec Catane en Sicile.
Sur le podium après Milan, figurent Bolzano sur la 2ème marche (gagnant 4 places par rapport à l’année dernière) et Aoste en 3ème position. La ville de Vibo Valentia figure pour la 4ème fois à la dernière place du classement. Malgré de bons résultats en terme de tourisme, la ville du Sud de la Botte est notamment pénalisée par ses performances liées à la justice et ses faibles dépenses accordées aux jeunes, handicapés et personnes âgées.

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Milan

HISTOIRE

Six choses à savoir sur la Madonnina, emblème protecteur de Milan

Du toit du Duomo, la Madonnina veille sur Milan. Six choses à savoir sur cette représentation de la vierge Marie qui dépasse le simple fait religieux et incarne l’emblème protecteur de la ville.