Présidentielle : La victoire de Macron, vue par la politique italienne

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 25/04/2022 à 11:19 | Mis à jour le 25/04/2022 à 17:08
Une journaux italiens

La réélection d’Emmanuel Macron a suscité la joie des partis européistes italiens, à commencer par le président du Conseil Mario Draghi qui se réjouit d’une « splendide nouvelle pour l’UE ».

La victoire d’Emmanuel Macron face à Marine Le Pen, a fait réagir de nombreux politiques italiens, et notamment les partis européistes, qui ne cachent pas leur soulagement. Cela, notamment à l’horizon des élections législatives qui auront lieu l’année prochaine en Italie. Et pour cause, la Péninsule est aujourd’hui gouvernée par une très large coalition, tempérée par le président du Conseil Mario Draghi.

Ce dernier est d’ailleurs l’un des premiers responsables politiques européens à avoir réagi pour féliciter Emmanuel Macron de la part du gouvernement italien. « C’est une splendide nouvelle pour toute l’Europe », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « L’Italie et la France sont engagées côte à côte, avec tous les autres partenaires, pour la construction d'une Union européenne plus forte, plus cohérente, plus juste, capable d'être protagoniste pour surmonter les grands défis de notre époque, à partir de la guerre en #Ukraine. »

 

Le centre gauche s’est également réjouit de la victoire du président sortant français, à l’instar du chef du Parti Démocrate (PD) Enrico Letta :  « Avec ce succès de Macron, l’Europe renforcée, peut mieux agir pour protéger le pouvoir d’achat de ses citoyens et imposer à Poutine la fin de la guerre. »
Piero Fassino, Président de la Commission des Affaires étrangères à la Chambre des députés espère quant à lui que « le vote français signe le changement de pas d’une Europe qui depuis le Brexit avait glissé vers des positions populistes et souverainistes. »

« Un impact fondamental en Italie »

Le chef de la Ligue Matteo Salvini a au contraire félicité non pas le président réélu, mais il a salué le score historique de Marine Le Pen, qui a recueilli 13 millions de suffrages.

Mais le centre-droit reste divisé. Giorgia Meloni prend ses distances avec Matteo Salvini, en préférant garder le silence.
Et l’aile plus européiste de Forza Italia (centre-droit) se réjouit à travers notamment la déclaration de la ministre Maria Stella Gelmini, pour qui « La victoire de Macron est aussi une belle nouvelle pour l’Italie ».
Un message que confirme le ministre de l’Administration publique Renato Brunetta, qui voit « un résultat politique fondamental pour tous les Etats européens, qui aura un impact fondamental en Italie.»

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale