Samedi 19 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MOBILE – La fin du roaming en Italie : les pièges à éviter

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 12/06/2017 à 22:00 | Mis à jour le 15/01/2018 à 22:42
roaming-italie-telephone-mobile


Bonne nouvelle pour qui rentre régulièrement en France ou voyage souvent en Europe. A partir de jeudi, les Italiens (comme les autres Européens) n'auront plus à payer de surcoût pour utiliser leur mobile en Europe, en sortant de la Péninsule. Gare toutefois à éviter certains pièges, liés à des exceptions géographiques et tarifaires.


A partir de jeudi, on n'aura plus besoin de désactiver les données en itinérance dès l'avion posé à terre. Comme déjà annoncé, le 15 juin, les Européens n'auront plus à payer de frais supplémentaires lors de l'utilisation de leur téléphone mobile une fois sortis de leur pays. A l'approche des vacances d'été, la fin de l'itinérance mobile (roaming) tombe à pic. Si certains récents forfaits offraient déjà cette possibilité chez la plupart des opérateurs italiens, tous seront désormais concernés. Attention toutefois à vos factures. Le marché européen unique du numérique réservera encore quelques surprises.

Le roaming est garanti comme gratuit uniquement sur le trafic inclus dans l'offre et non pas sur les éventuelles options (minutes, GB en plus) appliquées. En principe, cela ne devrait pas poser de problème, à moins d'avoir un forfait de base très limité en terme de minutes et de GB disponibles.
Par ailleurs, la règlementation européenne permet aux opérateurs d'établir une limite à la quantité de trafic roaming. A ce jour, uniquement Fastweb Mobile a indiqué un seuil avec exactitude : 500 minutes et 1 GB. Les autres opérateurs quant à eux, indiquent qu'ils ne mettront en place des limites (sans annoncer lesquelles) uniquement s'ils notent des abus ou une utilisation excessive de la part de l'utilisateur. Le but sera d'empêcher un opérateur d'un pays d'aller prendre un forfait dans un autre pays moins cher pour l'utiliser chez lui en permanence. Les opérateurs pourront ainsi vérifier que vous utilisez votre forfait davantage sur le territoire national qu'en dehors. Gare aux étudiants utilisant un forfait français notamment, présents en Italie même sur une courte période.

Exceptions géographiques

Il faudra ne pas manquer de prendre en considération les exceptions géographiques inhérentes aux pays membres de l'Union européenne. Aussi, la zone des Balkans (sauf la Slovénie et la Croatie) n'est pas concernée par le roaming gratuit. Toutefois, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein, pourtant non-membres de l'UE, sont couverts par la fin de l'itinérance mobile.
Si vous allez en week-end à Lugano, renseignez-vous au préalable auprès de votre opérateur. En principe, la Suisse, non-membre de l'UE n'est pas considérée dans la nouvelle réglementation.

Attention enfin, ne vous méprenez pas : les appels SMS, MMS passés depuis son mobile dans son pays de résidence vers les autres pays de l'Union européenne, considérés comme hors roaming, continueront de faire l'objet d'une tarification particulière, selon l'offre de l'opérateur.

Malgré ces quelques limites, il s'agit bien d'une révolution, tant attendue par les utilisateurs de téléphones portables, notamment lorsque l'on est expatrié et que l'on voyage régulièrement dans son pays d'origine.


 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s)Réagir