Samedi 4 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les « Sardines » se multiplient en Italie contre Matteo Salvini

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 19/11/2019 à 21:06 | Mis à jour le 20/11/2019 à 09:54
Photo : 7.000 "sardines" étaient réunies ce lundi à Modène | capture d'écran vidéo youtube
Sardine italie

Des réseaux sociaux aux places des centres villes, les Sardines se reproduisent à travers l’Italie. Histoire d’un récent – mais déjà bruyant – mouvement de protestation anti Salvini.

Après Bologne et Modène, les sardines prennent le large dans la Péninsule. Ce très récent mouvement est né de l’indignation de quatre jeunes trentenaires de Bologne, face au discours qu’ils jugent « de haine et d’exclusion » du chef de la Ligue Matteo Salvini, notamment à l’occasion des élections régionales au programme en Emilie Romagne fin janvier.

Pour s’opposer au déplacement du chef de Ligue venu soutenir la candidature de Lucia Borgonzoni au siège de président de la région Emilie Romagne, bastion de la gauche, ils ont décidé, à la va-vite, d’organiser une sorte de manifestation flash-mob, anti-Lega. Un mot d’ordre : « Pas d’insultes, pas de symboles, pas de partis politiques ». Sur Facebook, ils expliquent vouloir être réunis, nombreux et serrés comme des sardines.

L’appel avait été lancé pour 6.000 personnes sachant que la place Paladozza peut en contenir 5.570 maximum. Contre toute attente, ce sont 15.000 manifestants qui ont débarqué jeudi 14 novembre, munies de sardines en papier, pour la "première révolution halieutique de l'histoire", comme la définisse les organisateurs.
A Modène 4 jours plus tard, 7.000 personnes se sont serrées comme des sardines piazza Grande pour boycotter la candidature de la droite à la tête de la région.

En tapant « 6.000 sardine » sur Facebook, apparaissent une série de rendez-vous donnés du nord au sud de la Botte : à Parme le 25 novembre, Florence le 30 novembre où 40.000 personnes sont déjà attendues, Turin, Rimini, Milan le 1er décembre piazza Duomo, Sorrente, Rome ou encore Rimini.

La coalition de droite (menée par la Ligue) se renforce dans le nord de l’Italie selon les sondages. Fin octobre, elle a remporté une victoire historique en Ombrie, région du centre l’Italie qui était restée aux mains de la gauche pendant 50 ans.

 

 

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

scotty lun 25/11/2019 - 11:40

Je suis un peu d'accord avec Ennered. L'article sort de son rôle d'information lorsqu'il détaille les dates et les endroits des rassemblements des "sardines". Ces trois lignes sont de trop. Je ne pense pas qu'il le ferait pour les rassemblements de Salvini et c'est normal car ce n'est pas le rôle du petit Journal.

Répondre
Commentaire avatar

Ennered mer 20/11/2019 - 14:23

Bonjour à tous, Sincèrement je ne comprends pas le but de cet article. Il s'agit pour vous de prendre partie ? Etes-vous payés pour faire de la promotion pour tel ou tel mouvement politique ? Dans tous les cas ce n'est pas votre rôle. Ressaisissez-vous !

Répondre
Commentaire avatar

Crazyframbi mer 20/11/2019 - 22:37

Je ne vois pas en quoi cet article aurait un nparti pris. C est simplement un article qui relate l'éclosion d un mouvement anto salvini .c est voys quk deduisez le parti pros et c est bien vous qui avez des idees partiisanes et arretees . Quelle mauvaise foi a la lueur de la facon.dont est relaye par les médias le mouvement des GJ. Regardez na pourte que vous avez dans l.oeil .

Répondre
Commentaire avatar

Jack mer 20/11/2019 - 21:01

Ennered, le ton irrité de votre commentaire dénote une sensibilité opposée à celle de ces chanteurs anti-Salvini. Bon, c'est votre droit (encore que ça ne nous regarde pas)... Mais c'est celle de tous les Français à l'étranger que d'être informés des mouvements sociaux divers qui se déroulent ici ou là (à Hong-Kong comme à La Paz... ou en Italie). D'autant que, ici, le côté bon enfant, pour ne pas dire folklorique, de cette "manifestation", plus festive que véritablement politique, n'est pas à démontrer ! Et puis, de grâce, épargnez-nous votre méprisant "ressaisissez-vous" qui fait un peu "surgé" des années 60 ! Buvez une tisane, détendez-vous, et... évitez de vous prendre pour le censeur de ce site !

Répondre

Expat Mag

Andalousie Appercu
ALERTE INFO

BAC et Brevet 2020: «ce sera sur la base d’un contrôle continu»

Le ministre de l’Éducation nationale vient d’annoncer que toutes les épreuves du bac 2020 seraient validées par le biais du contrôle continu et les trois trimestres comptent pour l'examen.