Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Voyage au-delà des ténèbres : L’Egypte antique arrive à Milan

Papyrus toutankhamonPapyrus toutankhamon
@comune di milano
Écrit par Lepetitjournal Milan
Publié le 5 mars 2020, mis à jour le 5 mars 2020

Le Palazzo Reale invite au voyage dans la culture égyptienne avec Toutankhamon, concentré sur le thème de la mort et de l’au-delà, entre expérience immersive et découvertes archéologiques. Jusqu'au 14 juin 2020.
 
En voyage avec Toutankhamon au palazzo Reale. De façon virtuelle et immersive, le récit enveloppe le visiteur, lui donnant presque l’illusion de prendre place sur la Barque solaire de Râ, le pharaon qui traverse le monde de l’obscurité pour garantir chaque jour le lever du soleil.

Une histoire qui prend vie dans les six salles de l’exposition « Voyage au-delà des Ténèbres. Toutankhamon RealExperience », consacrée à l’Egypte antique, et en particulier au thème de la relation entre l’homme et le divin, dans la vie quotidienne et dans la vision de l’au-delà.

Le plus fameux des pharaons suscite la curiosité et la fascination. A la fois dieu et roi, le souverain égyptien Toutankhamon (onzième pharaon de la XVIIIe dynastie), mort en -1323 à 19 ans seulement, est le protagoniste de l’exposition : un parcours multimédia entre vidéo, découvertes archéologiques et reconstructions virtuelles.

A voir : des sculptures, objets, papyrus, sarcophages et momies, prêtées par les collections milanaises, le musée archéologique de Florence et des collections privées. Parmi eux, le « Corredo Busca », un merveilleux papyrus long de 7 mètres, retrouvé en 1850 et une statue du jeune Toutankhamon sous les traits du dieu Amon.

La seconde partie, entièrement virtuelle, raconte d’abord l’aventure de l’archéologue Howard Carter, qui en 1922 fit l’immense découverte archéologique : la sépulture du souverain égyptien, complètement intègre, et le fabuleux trésor qu’elle recèle. C’est ensuite Toutankhamon lui-même qui embarque le visiteur dans son voyage au-delà des ténèbres, au moyen de 50 projecteurs installés dans les salles, qui font défiler sur les murs les scènes de la narration, entre images et musiques.

 

lepetitjournal.com Milan
Publié le 5 mars 2020, mis à jour le 5 mars 2020

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024