Lundi 16 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Turin – un week-end pour visiter la capitale du gianduia

Par Fiona Bonassin | Publié le 30/08/2019 à 00:05 | Mis à jour le 30/08/2019 à 00:05
Photo : Le Mole domine la ville de Turin, capitale du Piémont
Turin visite journée

A une heure en train de Milan, Turin se visite facilement en un week-end. Sites historiques, musées modernes et gastronomie, la plus française des villes italiennes a de quoi séduire. Visite guidée

Alors que le Piémont a été élu comme la première région au monde à découvrir, selon le Lonely Planet dans son Best in Travel 2019, direction Turin, la capitale de cette région du Nord de l’Italie.
Réputée pour le raffinement de son architecture et de sa gastronomie mais aussi son attractivité culturelle, la ville offre en plus un incroyable visuel sur les Alpes. Proclamée première capitale du royaume d’Italie en 1861 jusqu’en 1865, elle jouit sans surprise d’un véritable héritage culturel acquis au cours de ces années.

Dès votre arrivée à la gare de Porta Nuova, vous ne pourrez pas manquer l’un des monuments les plus connu de la ville, le Mole Antonelliana. Avec son dôme et sa flèche dépassant largement le paysage urbain, il figure parmi les plus hauts édifices d’Europe. Initialement prévu pour devenir une synagogue, il accueille depuis 2000 le Musée National du Cinéma, où les enfants comme les adultes trouveront leur compte, plongés dans des ambiances western, science-fiction et cartoon.
A faire également : monter au sommet du Mole pour observer le panorama de la ville à 360°, en empruntant le fameux ascenseur de verre. Ou les escaliers pour les plus courageux. (Pensez à réserver au préalable le musée et/ou l’ascenseur de verre).

 

turin galerie san federico
Galerie San Federico | Wikipedia @Luigi Giordano

Flâner sous les arcades de Turin

Tous les dimanches, Turin se fige dans le temps, les arcades laissent place aux vieux bouquinistes et aux vendeurs d’objets vintage. Les immenses arches emblématiques de la capitale du Piémont restent un lieu de flâneries, frais en été, abrités en hiver où se côtoient les façades à l'ancienne des confiseries, pâtisseries et bars aux terrasses très convoitées, les vitrines des boutiques de mode et des antiquaires. Profitez-en pour rejoindre l’impressionnante Piazza San Carlo l’une des principales places de la ville. A admirer : les églises Santa Cristina et San Carlo ainsi qu’une statue d’Emmanuel-Philibert de Savoie, duc de Savoie et prince du Piémont de 1553 à 1580.
La construction des arcades a commencé dès le Moyen-Age pour se terminer au 19ème siècle, avec ses 18 kilomètres de zones couvertes. De quoi faire de Turin la ville européenne la plus vaste en zone piétonne.

Visiter les Musei reali di Torino

En poursuivant la balade, la place Castello offre un véritable voyage dans le temps. Cette dernière abrite notamment le Palais Royal de Turin. Des premières fondations romaines jusqu’à l’unité de l’Italie, les musées royaux de Turin offrent un parcours surprenant de plus de 3 kilomètres répartis sur 30.000 m² d’espaces et plus de 7 hectares de jardins. Chargés d’histoire, ils ont été conçus en 1563, lorsque Emmanuel-Philibert duc de Savoie et prince de Piémont avait fait déplacer la capitale du duché de Chambéry à Turin.  
Profitez de cet instant pour visiter la Capella della Sindone située non loin du Palazzo Reale. L’un des plus grands chefs- d’œuvre d’architecture baroque au monde qui a réouvert ses portes fin septembre 2018, après près de 30 ans de fermeture à la suite d’un incendie dévastateur.

 

turin marché porta palazzo
Marché de Porta Palazzo à Turin | Wikipedia @Pierre5018

Faire son marché Porta Palazzo

Etals colorés, odeurs méditerranéennes et maraichers plein de bagou sont présents sur l’un plus grands marchés ouverts d’Europe, celui de Porta Palazzo. Du lundi au samedi, des milliers de visiteurs s’y pressent pour faire de bonnes affaires. Les Turinois ne sont pas les seuls à se rendre sur Piazza della Reppublica pour remplir leurs cabas : de nombreux cars de tourisme venus de la frontière française déposent chaque samedi des centaines de touristes en quête de bonnes affaires. La superficie de la place permet de faire cohabiter le marché extérieur avec plusieurs zones couvertes dédiées à différentes catégories de produits.

Poursuivez la balade dans les ruelles étroites à l’architecture surprenante et colorée. On peut s’en apercevoir en empruntant la via Accademia della scienza dans laquelle se trouve le musée national du Risorgimento Italien, l’un des plus importants de la Péninsule. Vous saurez tout sur l'unification politique du pays, découvrirez une reconstitution du cabinet de travail du comte de Cavour, grand acteur de l’unité italienne, ou encore la chambre où est mort le roi de Sardaigne Charles Albert de Savoie.


Observer toute la ville depuis la Superga

Prenez un peu de hauteur pour admirer le plus beau panorama de Turin. En transport en commun il faut prendre le bus 61 ou le tram 15 à partir du centre jusqu’à l’arrêt Pierre-Superga et monter avec le funiculaire – attention ! il ne passe qu’une fois par heure - qui mène jusqu’à la Basilique. Monter à la Superga vaut le coup pour admirer toute la ville, les Alpes et la Plaine du Pô, le spectacle qui s’offre aux promeneurs est magnifique. Pour l’histoire, c’est dans la Basilique que la famille royale de Savoie est enterrée et la Crypte Royale est même ouverte au public. Les Turinois sont nombreux à se presser en haut de la colline les jours de soleil pour se ressourcer loin de l’agitation de la métropole.  
A noter : si vous venez à Turin en voiture, vous pouvez vous rendre à la Superga avec votre véhicule, le lieu dispose d’un parking. Les plus courageux peuvent également monter à pied …

Turin fleuve pô
Vue sur Turin depuis le Pô

 

Les bonnes adresses de Catia, Franco-italienne expatriée à Turin depuis 25 ans

 

Où déguster le fameux bicerin ?
Le bicerin est la boisson chaude la plus connue de la ville, à base d’expresso, de chocolat chaud et de lait. Le café Al Bicerin reste le bar le plus connu de la ville pour déguster cette boisson incontournable.
Al Bicerin : Piazza della Consolata, 5

Où acheter le meilleur gianduja ?
Selon les dires des Turinois, les meilleurs giandujotti – mélange de chocolat et de noisettes - se trouvent chez Guido Gobino
via Giuseppe Luigi Lagrange, 1

Où manger la meilleure glace ?
A Turin, les glaciers ne manquent pas. A tester, la Gelateria La Romana, où les goûts proposés sont garantis sans conservateurs et édulcorants, il est également possible de choisir un cornet enrobé de noisettes pilées sous nos yeux.
Corso Inghilterra 31/A

Et la meilleure pizza ?
Gérée par une famille des environs de Naples, la pizzeria Machera garantit des produits frais et de grande qualité. Entre pizza, pâtes et plats typiques du sud, il y en a pour tous les goûts.
via Duchessa Jolanda 8

 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Milan ?

DÉCOUVERTE

Les maisons-musées de Milan, joyaux d’art et d’histoire

Elles font partie du patrimoine culturel et historique de Milan : les maisons-musées abritent des perles d’art et d’histoire, et furent autrefois habitées par les plus grands mécènes. Visite guidée

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.