Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MiTo 2019 : le grand festival de musique qui unit Milan et Turin

Par Inès Daneluzzo-Albertini | Publié le 01/09/2019 à 17:42 | Mis à jour le 01/09/2019 à 20:14
Photo : Zubin Mehta, dirigera le concert d'ouverture à La Scala | ©Oded Antman
MITO 2019

La 13ème édition du grand festival de musique classique MiTo explore la « géographie » des frontières qui n’existent pas : celles de l’art. Au programme : 128 concerts répartis entre Milan et Turin, la plupart avec des musiciens de renommée internationale. Première date à Milan, le 3 septembre à La Scala.


Voyager avec la musique pour découvrir des lieux, des traditions et des langues qui ont influencé les différentes cultures du monde. La 13ème édition du Festival MiTo SettembreMusica, le festival de musique classique qui unit Milan et Turin, explorera les « Géographies ». Du 3 au 19 septembre, 128 concerts sont attendus entre les deux villes hôtes de l’événement.

Pour la grande soirée d’ouverture du festival le 3 septembre, le chef d’orchestre Zubin Mehta dirigera le concert « Mondes » au Théâtre La Scala de Milan (Tarif : 30€). Deux styles bien différents seront joués : le Concerto pour piano no 2 de Beethoven et la Symphonie Fantastique de Berlioz. Cette rencontre entre deux mondes classiques, l’un à l’architecture musicale monolithique suivant une logique stricte, l’autre à l’écriture novatrice pour l’époque, dans la même soirée se veut annonciatrice du thème de ce mois de septembre 2019. « Géographies » est ici synonyme d’inspiration sans frontières, d’influence au-delà des mers, de cosmopolitisme musical. A Turin, le concert d’ouverture aura lieu le 4 septembre au Théâtre Regio.

Voyage dans le temps

Le festival se veut global et inclut toutes les périodes de la musique classique. Dans la programmation, on retrouve les historiques et incontournables Bach, Haendel, Beethoven, Berlioz, Brahms et Palestrina. Mais on traverse les siècles et on rencontre également les plus talentueux de nos contemporains : des morceaux de 127 artistes vivants seront joués. Entre autres les œuvres de Steve Reich, James MacMillan, Geoffrey King, Chick Corea ou encore Pascal Proust. Le samedi 7 septembre lors du concert « Enfants terribles », l’Orchestre I Pomeriggi Musicali reprendra « l’Ouverture en forme d’étoiles » de Régis Campo – joué pour la première fois en Italie –, « Le carnaval des animaux » de Camille Saint-Saëns et « Concerto en ré mineur pour deux pianos et orchestre » de Francis Poulenc. (Entrée 10€).

Première en Italie

Milan aura droit à du jamais-vu sur la scène italienne le samedi 7 septembre au Théâtre Bruno Munari avec le spectacle de danse et de musique « Violoncelli Guerrieri ». Huit artistes agiles et virevoltants, armés seulement de leurs instruments. Entre chorégraphies et mélodies, les violoncelles guerriers feront leur première dans le Belpaese lors d’une représentation d’une heure. Ils danseront et joueront « Musica Ricercata » de György Ligeti, « Six Danses populaires roumaines » de Béla Bartók Danze et « Dracula » de Philip Glass. Un spectacle adapté à toute la famille et un billet d’entrée à seulement 5 euros.

Autre évènement à ne pas manquer : Les Nations, Concert des Talents lyriques au Teatro Piccolo Grassi à 21h, sous la direction du Français Christophe Rousset. Le musicien François Couperin voulait dépasser les différences qui existaient, au début du 18ème siècle, entre le style musical français et celui italien. C’est ainsi qu’il fit naître un recueil instrumental, où s’alternent des musiques provenant de la France et de l’Italie mais aussi de l’Espagne et de l’Allemagne. (Billet : 15€)

La culture accessible à tous

Les prix des billets varient mais restent particulièrement accessibles. Les concerts ayant lieu l’après-midi et ceux pour enfants de moins de 14 ans sont proposés à 5 euros. Les concerts ayant lieu en soirée vont de 10 à 30 euros.
Retrouvez le programme complet de la partie milanaise du festival ici : www.mitosettembremusica.it


Informations pratiques : Les billets pour le concert du 3 septembre à la Scala sont épuisés. Le jour-même à partir de 17h, 140 places (1ère et 2ème galerie) seront mises en vente à 10 euros.
Le concert sera par ailleurs diffusé en direct sur RAI Radio3.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles