Mercredi 19 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Erasmus: Comment trouver son logement à Madrid

Par Léa Surugue | Publié le 14/11/2018 à 11:01 | Mis à jour le 15/11/2018 à 15:01
Photo : tirée du domaine public
erasmus madrid

Les étudiants Erasmus à Madrid ont parfois du mal à trouver un logement abordable facilement. Quelques pistes s’offrent à eux pour élargir leurs recherches.


Chaque année, ce sont plus de 40.000 étudiants européens qui choisissent l’Espagne pour leur destination d’Erasmus. Parmi eux, Madrid en fait rêver plus d’un. Les nombreuses universités madrilènes, la vie étudiante très développée et la large offre culturelle dans la capitale poussent des milliers de jeunes européens à s’y installer pour six mois ou un an.

Mais un tel déménagement, pour une durée relativement courte, peut être source de stresse alors que plusieurs démarches administratives sont à effectuer. La recherche de logement, en particulier, peut s'avérer problématique pour les étudiants en Erasmus, alors que les loyers ne cessent d’augmenter et que les appartements sont souvent loués très rapidement.

 

Alors, quels sont les bons plans pour trouver un logement dans la capitale espagnole ?

Les “classiques”


Idealista, Easy Piso, Piso Compartido, Fotocasa… ces sites biens connus de tous proposent tous plus ou moins la même offre.

 Il s’agit d’un service de recherche d’appartements ou de chambres en colocation sur Madrid et dans les environs, listant des annonces de logements avec photos, et permettant de contacter les propriétaires (ou les agences qui s’en occupent). Idealista est le plus connu de tous ces sites, avec des annonces de logement entier ou de chambre en coloc. Fotocasa propose seulement des studios ou des appartements entiers.

Petit bémol : Les appartements partent rapidement et les propriétaires recherchent plutôt des locataires pour des périodes longues.

 

Passer par une agence


Au cours des dernières années, de nombreuses agences se sont spécialisées dans l’accueil d'étudiants internationaux. Citylife est l’une des plus grosses d’entre elles, apportant une aide logistique et des conseils sur tous les plans de la vie à Madrid, et notamment en ce qui concerne le logement. Il est possible de remplir un formulaire sur le site afin de recevoir des offres de logements ou encore de participer à un concours pour gagner une bourse de six mois pour occuper un logement sur Madrid.
D’autres agences connues comme HelpMadrid, Erasmusu, ou encore SpotaHome travaillent avec des propriétaires, et peuvent aider les étudiants pour chercher et réserver un logement, et pour toutes les formalités administratives. Ces services peuvent être chers (et le prix des loyers de ces appartements un peu plus élevés que la moyenne), mais ils assurent de pouvoir arriver tranquillement et d’occuper directement son logement dès l’arrivée, sans stress.

 

Logements universitaires

Certaines universités proposent un service de logement sur le campus. La Universidad Autónoma de Madrid, la Universidad Carlos III de Madrid, ou encore la Universidad Complutense de Madrid proposent notamment des chambres en résidences universitaires, tout près de la fac (donc pas forcément dans le centre de Madrid). Pratique pour se rendre en cours rapidement à la tombée du lit.

 

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux permettent d'étendre considérablement les recherches d’appartements, et de le-rencontrer d’autres étudiants avec qui monter une colocation. Sur Facebook, Le Groupe Des Français à Madrid est un bon point de départ pour lancer ce type de recherche, ainsi que tous les groupes Erasmus Student Network des universités madrilènes. Le groupe fermé Pisos Y Habitaciones de alquiler en Madrid est aussi un bon moyen de prendre contact avec des propriétaires et de trouver des colocs hispanophones.

 

badi

 

Nouvelles apps - L’exemple de Badi

La plateforme Badi, basée à Barcelone, ne cesse de gagner en popularité. Cette application mobile permet de trouver facilement et rapidement des colocataires avec qui partager un appartement ou disposant d’une chambre de libre dans plusieurs villes espagnoles.

L’app fonctionne sur le même principe que les applications de rencontre, comme Tinder : il s’agit de “matcher” des individus en fonction de leurs goûts et de leur personnalité. Ici aussi, il suffit simplement de s’inscrire avec les données de Facebook. Il est possible de publier une annonce de chambre dont on dispose et/ou de rechercher des profils de colocataires en fonction de leur âge, leur passe-temps ou toute autre information publiée à leur sujet sur Facebook.

Un étudiant en Erasmus qui recherche une chambre pourra ainsi  trouver un coloc proposant une chambre et ayant un profil similaire au sien. Il est également possible, pour les potentiels colocs qui “marchent” de discuter en privé et d'organiser leurs rendez-vous facilement et de gérer leurs calendriers de visites. Une initiative originale qui devrait également permettre de trouver les perles rares avec qui partager son appartement, afin de vivre un erasmus réussi.

 

Photo Lea surugue

Léa Surugue

Léa Surugue est une journaliste freelance vivant à Madrid. Elle a collaboré avec des médias basés en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, et traite surtout de thèmes liés à l'économie, la santé et la société.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Istanbul Appercu
LITTERATURE

Simla Ongan : traductrice, une vie à crédit

Lancée sur le chemin de la traduction par son ancien professeur de français, Simla Ongan a traduit de grands noms de la littérature française, comme Louis-Ferdinand Céline ou Michel Tournier. Mais la

Sur le même sujet