Vendredi 5 mars 2021

Quel est l'intérêt de demander la double nationalité franco-espagnole?

Par Perrine Laffon | Publié le 20/01/2021 à 18:08 | Mis à jour le 21/01/2021 à 09:45
Photo : Creative Commons
double nationalité franco-espagnole

La décision récente de mettre en place une convention de double nationalité entre la France et l'Espagne permet aux Français qui en remplissent les conditions de demander la nationalité espagnole. Quel est l'intérêt de cette démarche ?

 

La République française et le Royaume d'Espagne, qui partageaient déjà diverses conventions fiscales et un fort lien diplomatique, ont annoncé la mise en place d'une convention de double nationalité permettant aux ressortissants de l'un des deux pays de demander la nationalité de son pays d'accueil tout en conservant la nationalité de son pays d'origine. L'accord bénéficiera surtout aux Français en Espagne, car les Espagnols installés en France pouvaient déjà demander la nationalité française.

Pour obtenir la nationalité du pays d'accueil "par résidence", il faut être installé sur le territoire national depuis dix ans minimum, de manière légale et continue.

- Compte-tenu de leurs liens historiques, les deux pays de la communauté européenne possèdent déjà plusieurs conventions binationales, d'ordre fiscal ou administratif, pour faciliter l'installation et les démarches de leurs ressortissants dans les deux pays. De ce fait, la double-nationalité n'apportera à son demandeur aucun intérêt économique ou fiscal particulier. La demande de double nationalité est une démarche plutôt poussée par des raisons familiales, des convictions ou des motivations idéologiques. Cette convention représente en effet le premier accord de bi-nationalité entre deux pays européens, offrant un "nouvel élan politique à l'Europe" selon les représentants des Affaires étrangères des deux pays. 

- Le fait d'obtenir la nationalité espagnole confère également une certaine sécurité juridique, et une série de droits citoyens : avec la nationalité espagnole, il est possible de voter aux élections générales ou autonomiques pour élire le Président du gouvernement et les présidents des communautés autonomes espagnoles. Les ressortissants français installés en Espagne sans posséder la nationalité espagnole ne peuvent voter qu'aux élections municipales de leur commune de résidence. 

- Enfin, le fait de posséder la nationalité espagnole ouvre l'accès aux concours de la fonction publique espagnole (les fameuses "oposiciones"). Si certains de ces concours sont ouverts aux citoyens issus d'autres pays membres de l'Union européenne résidant en Espagne, d'autres postes de fonctionnaire (comme la sécurité par exemple) sont en revanche accessibles uniquement aux personnes de nationalité espagnole. 
 

Nous vous recommandons

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
7 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Lone ven 22/01/2021 - 11:25

Surtout et non des moindres le fait d'avoir la nationalité Espagnole permet d'avoir une couverture sociale , accés au soin médicaux etc qui sont trés couteux si ont veux avoir et payer cette fameuse assurance médicale et ensuite et aussi ça permet d'éviter de payer des taxes et impots ( renta de no résidente ) trés couteuse aussi 450€ pour moi et tout ça parceque l'on est étrangers !!! Aussi le compte bancaire qui préléve réguliérement une dime toujours pour le motif ...étrangers ! Bref l'Espagne est trés corrompus et ne respecte pas les accords européens ...les Espagnols en France ne payent pas d'impots parcequ'ils sont Espagnols ..il me semble .bref voila .la question quand cela sera éffectif cette double nationalité ?

Répondre
Commentaire avatar

Alejandro mer 17/02/2021 - 10:09

Bonjour, je suis espagnol, j'adore la France et j'habite en France... et vous racontez du n'importe quoi. Il n'existent pas de comptes bancaires avec un coût extra pour les étrangers, les soins médicaux sont chers si sont privés mais il y a l'option publique et, je vous assure, les espagnols payons des impôts en France (si vous connaissez une loi qui peux nous permettre de ne pas les payer, moi et les espagnols résidents en France que je connais, vous seront très reconnaissant). Bref, avant de croire des bruits de couloir racistes il convient de vérifier l'information. Bonne journée.

Répondre
Commentaire avatar

Alejandro mer 17/02/2021 - 09:06

Bon, je suis espagnol, j'adore la France et j'habite en France... et vous racontez n'importe quoi. Il n'existent pas de comptes bancaires avec un coût extra pour les étrangers, les soins médicaux sont chers si sont privés mais il y a l'option publique et, je vous assure, les espagnols payons des impôts en France (si vous connaissez une loi qui peux nous permettre de ne pas les payer, moi et les espagnols résidents en France que je connais, vous seront très reconnaissant). Bref, avant de croire des bruits de couloir racistes il convient de vérifier l'information. Bonne journée.

Répondre
Commentaire avatar

Joss ven 29/01/2021 - 15:42

Pour ce que vous demandez, il suffit d'être résident espagnol. Je travail et cotise en Espagne depuis 9ans et j'ai accés aux soins gratuitement (salud publica), droit au chomage, etc... La double nacionalité n'est pas nécessaire. Si vous ne payez pas d'impôt en Espagne et que vous n'êtes pas espagnole, il est normal que l'on vous demande une participation pour avoir des droits, vous ne pensez pas?

Répondre
Commentaire avatar

Nicofr jeu 21/01/2021 - 13:09

Quand cet accord entrera-t- il officiellement en vigueur ? Car j’ai une demande de nationalité en cours de traitement qui n’est pas encore résolue ? Merci

Répondre
Voir plus de réactions

Communauté

Journée des droits des femmes

Who's who: ces femmes au sommet de la présence française en Espagne

Un nombre croissant de femmes occupent des postes à responsabilité, dans un certain nombre d'institutions françaises en Espagne, dans l'univers entrepreneurial, associatif, diplomatique ou scolaire.

Sur le même sujet