43 % des conducteurs en Espagne ont l'habitude de dépasser les limites de vitesse

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 25/07/2022 à 15:00 | Mis à jour le 25/07/2022 à 15:00
Photo : CC
Une annonce de radar en espagne

En outre, 1 million d'automobilistes avouent avoir roulé à plus de 200 km/h sur des routes interurbaines et 2,4 millions ont roulé à plus de 100 km/h en ville.

 

 

Au cours de la dernière décennie, on a dénombré plus de 100.000 accidents et 150.000 victimes (blessés et tués) dans des accidents impliquant des infractions de vitesse en Espagne. En outre, 1 personne sur 4 a été tuée dans un accident de la route en raison d'un excès de vitesse.

 

Ce sont les conclusions du rapport "Excès de vitesse, le fléau silencieux. Accidents mortels en Espagne (2011-2020", préparé par la Fondation Línea Directa en collaboration avec l'Institut du trafic et de la sécurité routière de l'Université de Valence (INTRAS).

 

Le rapport se concentre sur la vitesse, qui est l'un des facteurs les plus fréquents et les plus meurtriers des accidents de la route, afin d'alerter sur ses risques et ses effets et de sensibiliser la société espagnole à la gravité de certains comportements.

 

Tableau recapitulatif amendes pour exces de vitesse DGT
Tableau récapitulatif des amendes pour excès de vitesse en Espagne / source DGT

 

Laisser un mineur conduire à plus de 160km/h pendant que son père enregistre son imprudence, dépasser 220km/h sur autoroute ou doubler dans un virage à grande vitesse ne sont que quelques-uns des cas les plus frappants d'une véritable imprudence au volant due à un excès de vitesse. Mais ils ne sont pas les seuls.

Rouler vite, un sport national

La réalité est que les excès de vitesse restent un problème majeur pour la sécurité routière en Espagne, 43% des conducteurs admettant qu'ils dépassent régulièrement les limites, et 7% enfreignent presque toujours les règles dans ce domaine, une tendance qui s'accentue.

 

En outre, une proportion importante d'automobilistes n'a toujours pas banni les comportements imprudents lorsqu'ils prennent le volant. En fait, plus d'un million d'Espagnols avouent avoir déjà roulé à plus de 200 km/h sur des routes interurbaines et 2,4 millions ont déjà dépassé les 100 km/h en ville.

4 conducteurs espagnols sur dix méconnaissent les limites de vitesse

Mais ce qui est peut-être plus grave, c'est que nombre de ces infractions sont dues à une méconnaissance presque totale des règles, puisque seuls six automobilistes sur dix connaissent les limites en vigueur sur chaque route.

 

Les régions qui comptent le plus de contrevenants sont Castille-La Manche, la Rioja et l'Aragon. À l'inverse, les plus respectueux du code de la route vivent aux  Canaries, dans la région de Murcie et les îles Baléares .

Départs en vacances post covid

 L'"effet d'euphorie" de l'actuelle opération "salida" (départ en vacances), la première sans restrictions depuis deux ans, suscite donc des inquiétudes. En effet, l'excès de vitesse multiplie par 7 le risque qu'un conducteur soit tué en cas d'accident. Pas étonnant que la Direccion General de Trafico DGT en profite pour annoncer qu'elle va installer davantage de radars….

 

D'ailleurs, 70% des conducteurs pensent que les amendes n'ont pas pour but exclusif la sécurité routière, et plus d'un tiers soutiennent l'idée de placer les radars exclusivement dans les zones de concentration d'accidents (TCA) ou aux points dangereux.

 

 

 

 

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale