Lundi 25 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Coronavirus: Vrai/faux autour de l'épidémie, attention aux fake news

Par Perrine Laffon | Publié le 16/03/2020 à 16:30 | Mis à jour le 16/03/2020 à 17:42
Photo : Fusion Medical Animation
coronavirus espagne

L'Espagne entière est placée en quarantaine pour freiner l'expansion de l'épidémie de Coronavirus. Malheureusement, certains internautes propagent de mauvaises informations sur l'épidémie et de mauvais conseils pouvant induire en erreur. Faisons le point pour démêler le vrai du faux.


"L'argent en liquide peut transmettre le virus"

VRAI. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé(OMS), les pièces de monnaie et les billets passent dans de nombreuses mains et peuvent par conséquent porter divers virus et bactéries : le COVID-19 n'échappe pas à la règle. L'argent peut être contaminé pendant plusieurs heures si une personne infectée par le virus le touche, ou tousse ou éternue dessus. Il est donc recommandé de ne pas se toucher le visage et de se laver les mains après être passé en caisse et avoir échangé des billets. 


"Je peux être sanctionné si je sors me promener"

VRAI. Les sorties du domicile sont strictement règlementées durant la période de quarantaine. Les citoyens sont autorisés à se déplacer sur la voie publique uniquement pour aller travailler, pour aller faire leurs courses ou pour aller s'occuper de personnes âgées ou dépendantes. Pour le moment les forces de sécurité patrouillent afin de rappeler à l'ordre ceux qui profitent de la mise en quarantaine pour se balader, mais sachez que selon le décret approuvé par le gouvernement espagnol, la police pourra sanctionner toute personne ne respectant pas les règles établies pour ces deux semaines. Les sanctions pourront varier en fonction de la gravité des actes : de 100 à 600 euros d'amende pour déplacer des barrières installées par la police ; de 601 à 30.000 euros en cas de "résistance à l'autorité", comme le refus de présenter sa pièce d'identité en cas de contrôle ; de 30.001 à 60.000 euros d'amende pour toute conduite présentant un risque pour le reste de la population ; et des sanctions allant de 60.001 à 600.000 euros en cas de risque très grave ou de récidive. Face à des comportements particulièrement graves et dangereux pour la santé publique, la sanction pourra aller jusqu'à un an d'emprisonnement.


"Les colis commandés à distance peuvent être contaminés"

FAUX. S'il est vrai que le virus peut survivre plusieurs heures en dehors du corps humain, l'OMS a confirmé que le fait de recevoir une carte ou un colis issu d'une zone de contagion n'est pas une cause d'infection. Les experts ont précisé que des analyses ont permis de déterminer que les Coronavirus ne survivent pas longtemps sur les objets comme les cartes et les paquets de messagerie. 


"Il existe plusieurs remèdes maison pour prévenir la contagion"

FAUX. Toutes sortes de remèdes miracles, des plus loufoques aux plus dangereux, sont apparus sont ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Ne croyez aucune de ces recommandations. Non, ni l'eau chaude, ni l'huile de sésame, et encore moins la cocaïne (quelques exemples de recettes maison présentées sur Internet) peuvent vous aider à prévenir ou attraper le virus. 
  

"Les antibiotiques sont efficaces pour combattre l'infection"

FAUX. Le Coronavirus n'a pas de traitement connu à ce jour. Les autorités rappellent que l'usage d'antibiotiques est efficace contre les bactéries, mais inutile contre les virus. Le paracétamol est recommandé pour faire baisser la fièvre. Olivier Véran, ministre français de la Santé, a publié un tweet polémique dans lequel il explique que "prendre des médicaments anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone...) pourrait être un facteur dans l’aggravation de l’infection". Le gouvernement espagnol a démenti cette information, assurant qu'à ce jour aucune donnée ne permet d’affirmer que l’ibuprofène entraîne une aggravation de l’infection du COVID19.

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Madrid

Coronavirus

Déconfinement Madrid, phase 1 : guide complet de tout ce qui change

Comme nous l’avions annoncé mercredi, Madrid est passé à la phase 1 de la désescalade ce lundi 25 mai. Rappel des différentes activités autorisées et de ce qui change à Madrid, en attendant la phase 2

Sur le même sujet