Fêtes d’Arde Lucus, un voyage au temps des conquêtes romaines

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 13/12/2021 à 10:00 | Mis à jour le 13/12/2021 à 15:20
scène du spectacle "arde lucus", à Lugo

Préparez vos agendas, car c’est une fête qui vaut la peine d’être vécue : ARDE LUCUS, à Lugo en Galice, du 9 au 12 juin 2022. Un véritable voyage dans le temps, à l’époque où s’achevait la conquête romaine du seul territoire de la péninsule Ibérique qui leur résistait. 


L’Espagne est un pays très riche d’histoire, et de nombreuses cités célèbrent chaque année différentes festivités qui reflètent un ou plusieurs événements du passé. La ville galicienne de Lugo est l’une des 36 qui composent la très sélecte Association des fêtes et loisirs historiques, grâce à sa grandiose fête Arde Lvcvs (brûle Lugo), et qui est aussi depuis peu membre de la Fédération européenne des manifestations historiques.

La cité fortifiée de Lvcvs Avgvsti

Pendant les trois jours et demi que durent les fêtes d’Arde Lvcvs, la cité fortifiée de Lugo redevient Lvcvs Avgvsti, la première ville de la Gallaecia (Galice) romaine, offrant à ceux qui la visitent un programme complet de plus de 200 activités, dans le cadre incomparable des murailles de Lugo.

Lugo, la grande inconnue

A l’ombre de Saint Jacques de Compostelle, Pontevedra, ou La Corogne, Lugo est depuis longtemps la grande inconnue de la Galice, cette magnifique région du Nord-Ouest de l’Espagne qui rappelle en bien des aspects la Bretagne. Elle n’a pourtant rien à leur envier, avec ses murailles de 2,2 km qui entourent la ville. D’ailleurs, Lugo est jumelée depuis 2008 avec une autre cité millénaire, Quinhuandao, berceau de la muraille de Chine.

Patrimoine de l’UNESCO

C’est précisément après que l'Unesco ait déclaré les remparts de Lugo patrimoine mondial en 2001 que des habitants de la ville ont décidé d’organiser les premières célébrations historiques. Leur objectif principal était de mettre en valeur leur patrimoine, en faisant une reconstitution qui combine les aspects récréatifs, historiques, culturels et gastronomiques, avec la plus grande exactitude possible.

 

arde lucus Lugo

Une conquête romaine difficile

La reconstitution historique raconte la fin de la conquête romaine par César Auguste de la péninsule Ibérique. Les Romains décident alors d'établir un camp militaire, en haut d’une colline surplombant la rivière Miño. C’est depuis ce lieu stratégique qu’ils purent conquérir le reste du pays. Les mines d'or de Gallaecia étaient une base très importante de l'économie impériale, et Lvcvs Avgvsti allait devenir la première ville provinciale. Mais il leur fallut d’abord battre les "Castrexos", les tribus d’origine celte alors installées en Galice. 

Le succès des fêtes d’Arde Lvcvs a été immédiat et aujourd’hui, vingt ans après, plus de mille personnes, au travers de 19 associations, donnent vie aux légionnaires et dignitaires romains ainsi qu’aux différentes tribus celtes. Avec près de 600.000 visiteurs ces dernières années, Arde Lvcvs a été déclarée il y a dix ans Fiesta de Interés Turístico Nacional et devrait bientôt recevoir la même distinction au niveau international. 

Remonter 2000 ans en arrière

Pendant les 4 jours que durent les festivités, plus de 200 activités sont proposées. C'est comme remonter 2000 ans en arrière, car tous les habitants sont costumés. Lugo est d’ailleurs la seule ville à organiser ce type de manifestation dans laquelle absolument toute la population se déguise. En fait, ils refusent de parler de "déguisement". A signaler pour les visiteurs qui souhaiteraient assister aux festivités -non pas "déguisés" mais "costumés"-, qu’il existe plusieurs entreprises spécialisées à Lugo qui vendent ou louent des costumes en ligne. 

 

arde lucus Lugo

 

Qu'ils soient vêtus de costumes romains ou celtes, les habitants descendent donc dans les rues tout au long du week-end, participant activement à l'esprit du festival. Toutes les familles sont impliquées, y compris les bébés (même les poussettes sont transformées pour l’occasion !). La plus grande réussite réside aussi dans l'implication de toute la ville. Les costumes, les matériaux, et les activités sont réalisés à partir de documents et avec l’aide d’historiens et archéologues. Un costume de romain peut coûter jusqu'à 1500 €.

 

arde lucus Lugo

Ave Caesar, morituri te salutant !

Arde Lvcvs, c’est la rencontre avec les guerriers celtes et les légionnaires romains, les druides, les différents clans, les êtres mythologiques, mais aussi la découverte de la vie, des rituels et coutumes de l’époque. Les visiteurs assistent, médusés, à la prise de la ville par les troupes romaines ou à des combats à mort de gladiateurs dans le cirque romain.

 

arde lucus Lugo

Il est également possible de visiter le camp militaire d'Arde Lvcvs Avgvsti, qui est bien plus qu'un lieu militaire de l'Empire romain. C'est un espace plein de vie, avec un trafic continu de légionnaires et gladiateurs, mais aussi didactique puisqu’on y découvre par exemple le matériel médical utilisé pour soigner les malades ou les blessés, tel que les instruments pour faire des trépanations, les opérations des yeux ou des appareils dentaires. Il existe aussi de nombreux espaces qui recréent les "castros", ces habitations celtes.

 

arde lucus Lugo
Matériel médical romain

Lieu de rencontre par excellence, le Macellvm d'Arde Lvcvs est le traditionnel marché romain, sorte de ruche en constante activité, où l’on peut découvrir des marchandises exotiques venant des quatre coins de l'Empire, de la magie, etc.

Se marier à la romaine ou à la celte

Il est même possible d’assister aux cérémonies ou de se marier à l'Arde Lvcvs. Les mariages romains étaient très similaires aux mariages occidentaux : la bague de fiançailles, le voile nuptial ou le baiser sont hérités de la Rome antique. En revanche, les mariages celtiques étaient une union amoureuse dans laquelle la femme décidait, année après année, si elle voulait renouveler le partenariat ! Les plus jeunes enfants peuvent également être "baptisés" comme l’étaient les Romains ou Celtes suivant leurs traditions.

 

arde lucus Lugo

Les délices de la Galice

Rappelons enfin que Lugo est connue pour sa gastronomie. Outre ses fruits de mer et pouce-pieds, les plats typiquement galiciens sont le pulpo a feira (poulpe à la galicienne) ; le lacón con grelos (épaule de porc aux fanes de navet) ; la empanada (sorte de tourte galicienne) ou le pote gallego (pot-au-feu galicien). Sans oublier le dessert typique, qui est la tarta de Santiago (une tarte aux amandes qui rappelle la frangipane de la galette des Rois, mais sans pâte feuilletée). 

Cependant, les festivités d’Arde Lvcvs sont aussi l’occasion de goûter une gastronomie spéciale, avec des plats typiques de l'époque romaine et des tapas spécifiques alors élaborées avec, par exemple, le garum, une sauce de poisson que faisaient les Romains.

Et enfin, si l’on ne va pas conduire après, on peut finir le repas par la célèbre queimada, de l’eau de vie avec des graines de café, zests de citrons et sucre, flambée pendant de longues minutes et, pourquoi pas, assister aux incantations du druide pour faire fuir les meigas, ces sorcières qui font partie de la longue tradition en Galice.

 

Pax Romana aux thermes

arde lucus Lugo

Pour ceux qui veulent un peu de "Pax Romana", rien de tel que la station balnéaire de Lugo construite sur les anciennes thermes romaines, où l’on peut encore admirer les Apodyterium, ces vestiaires de l’époque où les Romains laissaient leurs vêtements avant de se baigner dans les eaux thermales. Il faut dire qu’à Lugo, il est impossible de faire un trou sans découvrir des vestiges archéologiques ! Arde Lvcvs, que le feu du passé historique ne s’éteigne jamais !

Sur le même sujet
Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale