Jeudi 3 décembre 2020

Va-t-on pouvoir rentrer en France à Noël ?

Par Clara Grouzis | Publié le 03/11/2020 à 14:24 | Mis à jour le 03/11/2020 à 14:31
Photo : Lynda Hinton - Unsplash
Noël France restrictions confinement

Les restrictions sanitaires se sont durcies très rapidement des deux côtés de la Manche, avec un confinement qui pour le moment devrait durer jusqu’à début décembre. Mais après ?

Merry Christmas ! Et si , Noël cette année se résumait à notre « household » ou notre « support bubble » et que l’on ne pouvait pas rentrer en France avec notre famille ? La rédaction fait un point sur les restrictions actuelles et sur la façon dont elles pourraient évoluer d’ici Noël.

Quitter l’Angleterre

Boris Johnson a annoncé samedi dernier un reconfinement de l’Angleterre et avec ça, une interdiction de voyager. Il n’y a pas de restriction sur les entrées : les personnes qui étaient en vacances peuvent profiter de leurs derniers jours de tranquillité et rentrer en Angleterre sans problème. Mais les voyages sortants sont interdits, à moins d’avoir une bonne raison. Et ces raisons incluent le travail, l’éducation, et d’autres motifs qui n’ont pas encore été précisés. Les français qui sont en Angleterre temporairement mais qui n’y résident pas peuvent rentrer. Par contre, les résidents subissent les mêmes règles que les anglais, et doivent rester au Royaume-Uni. Ces restrictions de voyage s’appliquent dès ce jeudi 5 novembre, en même temps que le confinement.

Par ailleurs, même si vous êtes au Royaume-Uni temporairement et que vous avez une raison légale de quitter le pays, veillez à ce que les compagnies de transport aient une offre suffisante. En effet, toutes les compagnies aériennes ont annoncé conserver les vols prévus jusqu’à jeudi, mais ensuite, il y a de fortes chances pour que les vols soient suspendus, jusqu’à début décembre, dans le meilleur des cas.

Entrer en France

Bien entendu, la France laisse entrer les ressortissants nationaux sur son territoire. De plus, les frontières européennes restent ouvertes. Par contre, les frontières hors Union européenne sont fermées, exception faite pour les français. Les français rentrant d’un pays de l’Union Européenne (pour l’instant, le Royaume-Uni est compté), n’ont pas besoin de faire un test de dépistage pour le Covid-19. Néanmoins, en provenance des autres pays, il faudra présenter un test de moins de 72h ; un dépistage dans les ports et aéroports devrait aussi être mis en place. Enfin, il faut se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire et d’une attestation sur l’honneur certifiant ne pas avoir de symptômes du Covid-19 et ne pas avoir été en contact avec une personne atteinte du virus.

Si les confinements sont prolongés ?

En France comme en Angleterre, le confinement doit durer jusqu’à début décembre, « au moins ». Cela signifie que personne n’exclut un potentiel prolongement. En France, une étude de l’Ifop relate que 71% des français interrogés acceptent d’être confinés jusqu’aux fêtes de fin d’année. De même, en Angleterre, aucun ministre n’a exclu cette possibilité. Michael Gove a affirmé que le gouvernement serait « guidé par les faits ». D’autant plus, que ces reconfinements sont beaucoup moins strictes que les premiers, ce qui laisse envisager que le taux d’infection baissera beaucoup moins vite…

Et tant que les confinements durent, cela semble peu probable que les restrictions de déplacement soient modifiées. Un coup dur pour les compagnies de transport. Mais surtout, un coup dur pour les fêtes de fin d’année. Qui plus est, si vous arrivez à rejoindre la France pour Noël, vous devrez tout de même vous isoler quatorze jours au retour en Angleterre. Et puis n’oubliez pas, le 1er janvier 2021, il y a des chances pour que la France ne considère plus le Royaume-Uni comme faisant partie de l’UE, les frontières pourraient fermer…

Les règles sur les rassemblements

Enfin, si les confinements sont levés et que vous arrivez à voyager, il n’est pas impossible que les gouvernements décident de conserver certaines règles sur les rassemblements amicaux et familiaux. La règle des six était en vigueur en France et au Royaume-Uni avant le reconfinement et pourrait l’être par delà. Peut-être que le plan de table sera plus facile à faire ce Noël…

Enfin, loin de vouloir vous miner le moral, si vous cherchez un peu de positif, n’hésitez pas à aller lire cet article ! Après tout, il vaut mieux voir le verre à moitié plein. Si vous voyez moins de monde à Noël, vous aurez moins de cadeaux à faire. Une bonne nouvelle pour le porte-monnaie…

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

Clara Grouzis journaliste Londres

Clara Grouzis

Etudiante en troisième année à Sciences Po Aix et passionnée, je me destine au journalisme
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet