Une discussion autour d’un english breakfast, ça vous dit ?

Par Vanessa Arnal | Publié le 27/01/2021 à 13:19 | Mis à jour le 13/02/2021 à 12:02
Photo : Gabrielle Cepella - UNSPLASH
english breakfast brexit tradition

Les produits agricoles du traditionnel english breakfast lui valent sa renommée. Direction le Royaume-Uni à travers nos papilles. Le petit-déjeuner britannique fascine à l’étranger.

 

Très majoritairement salé et souvent accompagné d’un thé au lait, le petit-déjeuner à l’anglaise se compose de trois ingrédients principaux : des toasts saupoudrés de confiture, des œufs et du bacon. Viennent ensuite s’ajouter, selon la guise de chacun, les fameux baked beans, des champignons, de la tomate cuite , une galette de pommes de terre (alias “Hash Browns”) ou encore des saucisses. Mais gare à ne pas enfreindre la tradition en cuisinant bien le tout au sein de la même poêle ! Le crépitement du bacon qui frit nous chatouille les papilles et fait gronder nos estomacs. La fumée à l’odeur géniale qui émane des haricots nous réchauffe les cœurs.

 

Une seule chose pourrait tarir la préparation de l’english breakfast

Le Brexit ne ravit pas les fans du petit-déjeuner so british. 30% des produits nécessaires à sa confection proviennent de l’Union Européenne, 20% du reste du monde, contre 50% directement du Royaume-Uni. Les nouvelles procédures douanières risqueraient de causer la péremption de certains aliments. Viandes, œufs et légumes pourraient ne pas arriver au royaume de sa majesté à temps.

 

Un petit-déjeuner anglais devenu mondial ?

À l’inverse, les britanniques exportent plus de haricots blancs qu’ils n’en importent. Pas de panique pour ceux qui n’ont pas eu le temps de goûter à cette tradition. Grâce à sa renommée mondiale, l’english breakfast s’est exporté à travers le monde et sa recette s’est même légèrement transformée dans certains pays.

Sur tous les continents, vous trouverez une version différente du petit-déjeuner anglais. Manger salé le matin ne représente pas une habitude pour tous. Beaucoup n’hésitent pas à y ajouter des ingrédients sucrés. Fruits, pancakes et chocolat sont au rendez-vous. Je vous l’accorde, ce n’est pas le petit-déjeuner le moins calorique qui puisse exister. Mais quand on aime, on ne compte pas, n’est-ce pas ? Comme beaucoup de plats traditionnels dans le monde, l’english breakfast, sous toutes ses déclinaisons, illustre l’un de ces incontournables de nos assiettes matinales.

Les restaurants, snacks et boulangeries proposent de plus en plus le brunch. Mélange d’ingrédients sucrés et salés, ce dernier constitue une variante de l’english breakfast. Entre le petit-déjeuner et le déjeuner du midi, le brunch représente le parfait compromis. Il satisfait celui qui se lève trop tard pour le repas du matin mais trop tôt pour le repas du midi, mais aussi le couple dont un préfère manger salé et l’autre sucré. Devenu à la mode, ce nouveau repas est particulièrement apprécié des Français. Le verbe « bruncher » s’est même démocratisé. Il faut se l’avouer, il est bien plus facile et rapide de demander « on va bruncher ? » plutôt que « on va prendre un english breakfast ? ». Alors, ça vous dit d’aller bruncher ?

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

Sur le même sujet
Vanessa Arnal - Journaliste

Vanessa Arnal

Étudiante en journalisme international. Voyageuse, ambitieuse et passionnée de photographie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale