Jeudi 4 mars 2021

Les Britanniques champions de la boisson

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 26/01/2021 à 16:46 | Mis à jour le 27/01/2021 à 11:19
Photo : Timothy Dykes - Unsplash
britanniques consommation alcool

Un rapport publié ce lundi place les Anglais et les Écossais parmi les plus gros consommateurs d’alcool dans le monde.

 

Depuis neuf ans, l’équipe du Global Drug Survey, basée à Londres, publie chaque année un rapport sur la consommation d’alcool et de drogues dans le monde. Publié hier, son rapport pour l’année 2020 rassemble les réponses de plus de 110 000 personnes interrogées dans 25 pays avant la pandémie, entre novembre 2019 et février 2020. Le rapport aborde les sujets des habitudes de consommation d’alcool et de drogue, la fréquence de la consommation et ses raisons ainsi que la perception que les sondés ont de leurs propres habitudes.

On y apprend notamment que les individus consultés ressentent rarement des regrets après avoir bu, seulement 30 % du temps. Pour ceux qui expriment des regrets, 75 % d’entre eux évoquent les effets de la gueule de bois et 42 % le fait d’avoir dit des choses qu’ils n’auraient pas dites en temps normal.

 

Anglais et Écossais sur le podium

Concernant la consommation d’alcool, les intéressés doivent déclarer le nombre d’occasions au cours desquelles ils se sont trouvés en état d’ivresse dans les douze derniers mois. Les chercheurs définissent l’ivresse comme le moment où « vos facultés physiques et mentales sont altérées au point que votre équilibre/parole en est affecté, que vous êtes incapable de vous concentrer clairement sur quelque chose et que votre conversation et vos comportements sont très différents par rapport à vos habitudes pour les personnes qui vous connaissent ». Un état d’ivresse bien avancé donc.

Comme en 2019, les Britanniques occupent le haut du tableau. En moyenne, les sondés déclarent s’être retrouvés dans cet état à 21 occasions lors des douze derniers mois. Sur la plus haute marche du podium, les Écossais l’ont été en moyenne 33,8 fois dans l’année et les Anglais à 33,7 occasions. Les Australiens complètent le podium avec 31,8 moments d’ivresse. Les Français sont huitième du classement en déclarant avoir été ivre à 25,9 reprises.

Les Britanniques accumulent les statistiques inquiétantes dans ce classement, seulement 7 % d’entre eux déclarent ne pas avoir été ivre sur les douze derniers mois. Seuls les Australiens et les Danois les devancent avec 5 %. Ils sont également ceux qui regrettent le moins leurs états d’ivresse. Enfin, parmi les moins de 25 ans, 5 % déclarent s’être déjà rendus aux urgences à cause de l’alcool quand la moyenne ne dépasse pas 2 %.

 

L’impact de la crise du Covid-19 devrait se faire sentir dans les résultats du Global Drunk Survey pour 2021 auquel vous pouvez encore répondre en cliquant ici. Une autre étude menée par le même organisme a conclu que 48 % des Britanniques avaient augmenté leur consommation d’alcool depuis le début de la pandémie.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Budapest Appercu
ANIMAUX

Les chiens ont conscience de leur corps : révolution de l’éthologie ?

Les chiens ont conscience de leur corps. C’est ce que montre une étude réalisée par des éthologues hongrois. Il semblerait que le meilleur ami de l’homme ait encore des secrets à révéler.

Sur le même sujet