TEST: 2269

Une découverte improbable au palais de Westminster

Par Fiona Barrile | Publié le 28/02/2020 à 21:42 | Mis à jour le 28/02/2020 à 21:42
Westminster Londres découverte passage secret

Alors que les équipes du patrimoine du palais de Westminster s’occupaient d’archiver les documents non-répertoriés du bâtiment, elles ont fait une découverte improbable.

 

Parmi les quelques 10 000 documents sur Westminster, non-répertoriés à l’Historic England Archive, à Swindon, les équipes du patrimoine sont tombées sur des plans surprenants. Ceux-ci indiquent une entrée dans le cloître (autrefois utilisé comme bureau par le parti travailliste), menant à Westminster Hall, la partie la plus ancienne de l'édifice. Et, en fouillant un peu, les équipes ont en effet découvert un passage, construit au XVIIe siècle pour le couronnement du roi Charles II, en 1661. Celui-ci était caché derrière un panneau que tout le monde pensait être un tableau électrique.

Un passage bloqué durant le XIXe siècle

En entrant dans la pièce, les équipes ont suivi les pas de nombreux personnages importants comme notamment le tout premier premier ministre britannique, Robert Walpole. Elles ont aussi pu entrevoir des inscriptions de maçons, qui ont restauré l'édifice après un incendie en 1834, ainsi qu’une phrase assez comique : « Cette pièce a été murée par Tom Porter, qui aimait beaucoup l'Ould Ale » (une bière de l’époque). Et, durant la restauration du palais après la Seconde Guerre mondiale, l’électricité a été installée dans ce passage. Ainsi, une ampoule de la marque Osram a été retrouvée, avec l’inscription « propriété du gouvernement de sa Majesté ». C’est suite à ces rénovations que la pièce a été fermée. Mais aujourd’hui, elle retrouve un semblant de lumière.

Fiona Barrile, Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice

Fiona Barrile

Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale