Coronavirus : mesures de confinement pour les entreprises et écoles

Par Fiona Barrile | Publié le 28/02/2020 à 10:09 | Mis à jour le 28/02/2020 à 12:45
Photo : Dimitri Karastelev / Unsplash
coronavirus Londres écoles entreprises mesures

Alors que le coronavirus continue d’inquiéter en Europe, à Londres des entreprises et établissements scolaires décident de prendre quelques mesures de précautions.

 

Le coronavirus inquiète de plus en plus les pays européens, notamment depuis sa propagation inattendue et rapide en Italie. Et, bien que le Royaume-Uni ne compte que 15 cas confirmés pour le moment, plusieurs entreprises et écoles londoniennes ont préféré ne pas prendre de risque. Elles ont donc demandé à leurs employés et élèves de rester chez eux, surtout face aux nombreuses personnes qui sont allées en vacances en Italie.

Déjà plusieurs entreprises concernées

Du côté des entreprises, quatre sont concernées par cette décision : la compagnie pétrolière Chevron (300 de ses employés ont été renvoyés chez eux), l’entreprise médiatique OMD, la compagnie ferroviaire Crossrail et la banque Goldman Sachs. Chacune d’entre elles ont demandé à leur personnel de travailler à domicile, par mesure de précaution et afin de réduire leur « risque d’exposition ». Cette prise de décision est notamment due au fait que certains salariés sont allés en vacances dans des zones particulièrement touchées par le coronavirus (Italie, Singapour), et en sont revenus malades. Pour le moment, aucun cas parmi eux n’a été confirmé positif.

Des mesures qui posent question

La société immobilière qui manage Canary Wharf (bâtiment dans lequel se trouvent Chevron et Crossrail), a affirmé que les entreprises ont réagi avec trop de précautions. Elle encourage ses propriétaires à écouter l’avis de la Public Health England, qui assure qu’il n’y a aucune raison de prendre de telles mesures, la majorité des cas étant négatifs.

Les écoles suivent le mouvement

Du côté des écoles londoniennes, elles sont une douzaine à avoir demandé à leurs élèves et personnel ayant été en vacances en Italie, de rester chez eux. Certains d’entre eux étant revenus malades de leurs voyages, les établissements scolaire ont préféré jouer la carte de la prudence. Les écoliers et employés concernés sont donc conviés à s’isoler dans leur domicile ou à se faire tester dans les centres médicaux, avant de revenir à l’école. La Pinner School à Harrow, la Winchmore School à Enfield, la Sydney Russell School, à Dagenham et la Cleeve Park School à Sidcup font partie des établissements concernés.

Fiona Barrile, Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice

Fiona Barrile

Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale