TEST: 2269

Westfield à la conquête de la France et de l’Europe

Par Maxime Cliet Ruzza | Publié le 28/02/2020 à 10:19 | Mis à jour le 28/02/2020 à 12:38
Photo : Unibail-Rodamco-Westfield
Westfield Londres rachat nouveau

Implanté à Londres avec ses deux centres commerciaux à White City et à Stratford, le groupe Westfield récemment racheté va multiplier les changements de nom et de stratégie en France et en Europe.

 

C’est d’abord l’histoire d’un rachat, celui de l’australien Westfield par le français Unibail-Rodamco. Westfield était présent entre autres au Royaume-Uni, en Australie et aux États-Unis ; Unibail-Rodamco possédait lui quasiment tous les plus gros centres commerciaux d’Europe. L’objectif à terme est de renommer en « Westfield » les shopping malls européens. Le groupe en possède 92 à travers 12 pays. C’est déjà le cas avec dix centres commerciaux en Europe, dont 6 en région parisienne : Westfield Les 4 Temps, Westfield Forum des Halles, Westfield Vélizy 2, Westfield Parly 2, Westfield Carré Sénart, Westfield Rosny 2, mais aussi à Lille avec Westfield Euralille.

Mais ce n’est pas tout puisqu’un nouveau centre commercial est prévu dans le sud de Londres : Croydon Westfield. Ce tout nouveau complexe viendrait remplacer l’actuel Whitgift Centre. Le projet, qui était censé voir le jour en 2023, a cependant été repoussé à une date ultérieure. Westfield considère en effet qu’il est nécessaire de redéfinir. Les commerçants de l’actuel centre ont effectivement peur que le centre soit trop petit pour sauver l’attractivité de la ville et redynamiser leurs commerces.

 

Londres Westfield rachat nouveau
Unibail-Rodamco-Westfield 

 

Le changement de nom n’est néanmoins pas le seul objectif de la nouvelle entité, nommée désormais URW (Unibail-Rodamco-Westfield). En effet, le groupe a pour but d’améliorer l’expérience client et a dévoilé il y a un peu plus d’un mois les tendances shopping pour la décennie à venir, et donc ses objectifs pour attirer toujours plus de monde. Au programme, plus de liberté dans les achats ainsi que plus de personnalisation, avec si besoin l’aide de la technologie pour définir les goûts et besoins de chaque client, afin que tout le monde puisse trouver ce qui lui convient. URW table aussi sur un shopping plus écoresponsable, avec des magasins autonomes et durables, en favorisant au maximum les circuits courts et des produits locaux. Enfin, la compagnie mise aussi sur l’expérience dans ses centres puisque selon ses propres chiffres « 59 % des clients s’attendent à ce que la majorité des espaces commerciaux soient expérientiels d’ici 2025 ». Cela passera par plus d’activités autour de la santé ou du gaming par exemple. Mais aussi des spectacles ou des concerts comme cela a été le cas lors des journées d’inauguration des Westfield en France où étaient présents John Legend, Rita Ora, Kendji Girac ou Aya Nakamura.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale