TEST: 2269

Test Covid-19 : le site internet du gouvernement ne tient pas le choc

Par Paul Guianvarc'h | Publié le 27/04/2020 à 12:10 | Mis à jour le 27/04/2020 à 12:21
Photo : HH E - Unsplash
site test covid

Le gouvernement britannique a mis en ligne vendredi un site pour pouvoir se faire dépister du coronavirus. Quelques heures après, le site a fermé en raison d’une « demande exceptionnelle ».

 

Trois heures auront suffi. Trois heures avant que le site mis en place par le gouvernement vendredi dernier afin de permettre aux « travailleurs essentiels » de s’inscrire pour passer un test de dépistage au Covid-19 ne ferme ses portes. Un message d’excuse pour cause d’une « capacité complète pour la journée » a été précisé aux nouveaux venus. Le site n’était pas préparé à subir une telle affluence. Quelques minutes après sa publication, 5 000 tests à faire à la maison sont commandés, soit sa capacité du jour et 15 000 demandes pour se faire dépister dans un de la trentaine de « drive » présent à travers le pays. Le Département de la Santé a rapidement répondu à cette demande dans un tweet en précisant travailler pour « continuer de rapidement augmenter les disponibilités ».

100 000 tests par jour

Ce site a été mis en place dans le but d’augmenter la capacité de la Grande-Bretagne à tester massivement ses citoyens - le gouvernement parle de 100 000 tests par jour d’ici la fin de semaine. Grâce à cet auto-référencement, les « travailleurs essentiels », ainsi que leur famille, sont dépistés plus rapidement et obtiennent les résultats par message dans les 72 heures. Près de dix millions de personnes peuvent se faire tester, un passage nécessaire pour anticiper un déconfinement toujours prévu au 7 mai prochain. Le gouvernement prévoit d’augmenter à 18 000 le nombre de tests à faire chez soi au cours de la semaine et compte mettre rapidement en place des unités mobile de dépistage pour rejoindre les zones trop éloignées de ces centres. Des dispositions nécessaires tant le site a du succès. La demande a de nouveau largement supplanté l’offre samedi et dimanche en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
Paul Guianvarc'h journaliste

Paul Guianvarc'h

Etudiant en master à l'Ecole Du Journalisme de Nice, je suis passionné de cinéma, sport et littérature.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale