Jeudi 25 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Semaine stratégique pour Theresa May

Par Marie Colombier | Publié le 25/03/2019 à 15:57 | Mis à jour le 25/03/2019 à 15:57
Semaine stratégique Theresa May Royaume-Uni Brexit Accord UE

Le conseil des ministres se réunira ce matin entamant une semaine à haut risque pour la Première ministre. Selon le Sunday Times, au moins onze de ses ministres demanderaient sa démission.

Critiquée de toutes parts pour sa gestion du Brexit, y compris au sein du gouvernement, il semblerait que Theresa May soit poussée vers la sortie. Onze de ses ministres demanderaient sa démission. Selon le Sunday Times, le vice-Premier ministre David Lidington pourrait la remplacer dans un rôle intermédiaire. Ou bien le ministre de l’environnement Michael Gove, selon le Mail on Sunday. Ils ont tous les deux réfuter cette idée. Michael Gove a assuré que ce n'était «pas le moment de changer le capitaine du navire».

C’est un véritable climat de crise. Certains parlent de fin de règne. Ce week-end plus d’un million de Britanniques manifestaient dans les rues de Londres pour réclamer un deuxième référendum sur le Brexit. Et plus de cinq millions de personnes ont signé une pétition réclamant le maintien du pays dans l'Union européenne.

Le plan d’action du gouvernement dévoilé ce matin

Le gouvernement devrait dévoiler son plan d’action ce matin. Alors qu’un nouveau vote sur le Traité de retrait était prévu cette semaine, le porte-parole du gouvernement a annoncé qu’il n’aurait lieu que « s'il y a suffisamment de soutien aux Communes pour soumettre un nouveau vote cette semaine».

Faute de ratification de l'accord, une série de votes indicatifs sera soumise au Parlement cette semaine. Un Brexit « soft » avec maintien dans l'union douanière ou le marché unique européen, un nouveau référendum ou une sortie sans accord pourraient figurer dans cette liste.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

POLITIQUE

Theresa May sur le départ

Finalement, suite à une réunion exceptionnelle hier pour décider du sort de Theresa May, le Comité 1922 a décidé de ne pas modifier son règlement. Theresa May ne sera donc pas soumis à un nouveau vote

Sur le même sujet