Dimanche 19 septembre 2021

Royaume-Uni : pas de traces de Covid-19 dans les principales gares du pays

Par Maël Narpon | Publié le 03/08/2021 à 10:43 | Mis à jour le 03/08/2021 à 12:23
Photo : Ben Garratt - Unsplash
Une gare britannique

Deux séries de tests ont été menées respectivement en janvier et juin 2021 dans quatre gares majeures du Royaume-Uni. Les résultats ont démontré qu’aucune trace de coronavirus n’avait été relevée dans ces quatre lieux importants du trafic ferroviaire britannique.

 

Les gares de London Euston, Birmingham New Street, Liverpool Lime Street et Manchester Piccadilly ont toutes fait l’objet de tests pour déterminer la présence potentielle de coronavirus. Ces tests ont ensuite été répétés dans plusieurs trains opérant entre ces différentes stations ferroviaires, pour être ensuite analysés par l’Imperial College London.

 

Résultat des courses : pas de trace du virus dans l’air ou sur les différentes surfaces régulièrement touchées par les passagers (rambarde d’escalators, distributeurs de tickets ou bancs), que ce soit au sein des gares ou dans les trains. La nouvelle a ensuite été officiellement annoncée par Network Rail, société chargée de gérer et d’entretenir le réseau ferroviaire.

 

David Green, un des chercheurs de l’Imperial College, explique la démarche de l’analyse : « À l’image du coton-tige dont nous faisons usage pour entreprendre un test Covid-19 dans la paroi nasale puis sur les amygdales avant de l’envoyer au centre d’analyses, nous agissons grâce à un détecteur pour déceler tous les éléments propres au virus dans l'air et des prélèvements pour observer la présence du virus sur les revêtements. Cette méthodologie procure l'évaluation de la dose de virus présente dans les lieux communs et les bienfaits des démarches entreprises pour amoindrir son installation telles que la désinfection récurrente et le maintien des masques sur le visage. »

 

Pour Rob Mole, un des principaux responsables du dispositif de réponse à la pandémie de Network Rail, les équipes d’entretien ont joué un rôle important dans la non-présence du virus dans les gares testées. « Les unités d’entretien des gares et les employés intervenant au sein des wagons ont pour objectif de garantir la viabilité de nos modes de transport pour nos usagers durant la crise sanitaire et ceci démontre que leur approche consciencieuse porte ses fruits », a-t-il déclaré.

 

Il tenait également à s’adresser aux voyageurs : « Nous attendons également de la part des clients qu’ils s’impliquent eux-mêmes quant à leur bonne contribution, en se protégeant la figure à l’aide d’un masque lors de leurs trajets, par considération du vivre-ensemble, afin que nous nous démenions de façon solidaire pour mettre un terme à la diffusion du coronavirus ».

 

A noter que l’obligation du port du masque a été abandonnée à l’échelle nationale depuis le 19 juillet, même dans les transports. Une mesure qui ne fait pas l’unanimité, comme nous vous le rapportions au début du mois de juillet. L’obligation reste cependant en vigueur dans les différents transports londoniens, une volonté propre au maire de la capitale, Sadiq Khan.

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Étudiant en journalisme à Londres, précédemment en erasmus à Athènes. Baigner chaque jour dans une autre culture est ce qu'il y a de plus enrichissant à mes yeux. Un rien m'intéresse.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
CULTURE

Quelle est la posture de Bouddha qui vous correspond ?

Dans les pagodes cambodgiennes, les statues du Bouddha prennent différentes postures. Ces gestes symboliques sont associés aux principaux épisodes de sa vie et aux jours de la semaine.

Sur le même sujet