TEST: 2269

Royaume-Uni : les conséquences des confinements sur notre consommation

Par Swali Guillemant | Publié le 19/03/2021 à 15:00 | Mis à jour le 19/03/2021 à 15:12
Photo : Yasmina H - Unsplash
consommation inflation covid Royaume-Uni

Lundi 15 mars, l’office national des statistiques du Royaume-Uni (Office for National Statistics) a mis à jour le panier regroupant en son sein les 720 biens de consommation courante utilisés pour calculer l’inflation. Chaque année à la même période, certains éléments sont retirés du panier, d'autres y sont ajoutés, afin de refléter les changements du marché et de s'assurer que les indices sont à jour et représentatifs des habitudes de consommation. Le panier évolue donc au gré des modes de vie et l’impact de la pandémie du Covid-19 n’a pas fait exception à la règle ! Après un an de pandémie, l’ONS nous transmet un aperçu notable de l’impact du Covid-19 dans notre consommation du quotidien.

Cette année, avec le Covid-19, le gel hydroalcoolique, les pantalons de survêtements, les sweat-shirts, les légumes surgelés prédécoupés et les petits haltères à utiliser chez soi ont été ajoutés au panier. Ces nouveaux objets pris en compte pour l’inflation montrent que les vêtements confortables, le choix d’une alimentation plus saine et un souci de garder la forme physique font désormais beaucoup plus partie de notre quotidien de confinés. Sam Beckett, chef des statistiques économiques de l'ONS, a déclaré :  "La pandémie a eu un impact sur notre comportement en tant que consommateurs, et cela s'est reflété dans le panier de biens de l'inflation 2021."

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

Sur le même sujet
Swali Guillemant - Journaliste

Swali Guillemant

Étudiante en journalisme culturel, curieuse et impliquée. Passionnée par la culture et les arts.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale