Récession : quels impacts sur la santé morale et physique ?

Par Amandine Guiony | Publié le 19/08/2020 à 17:13 | Mis à jour le 19/08/2020 à 17:29
Photo : tim goedhart-unsplash
stress breathe récession impact

C’est officiel, l’économie du Royaume-Uni est entrée la semaine dernière dans une récession historique. Un facteur de stress pour les habitants qui agit sur le moral des ménages.

« Une période très difficile et incertaine » s’annonce pour les Britanniques, souligne le chancelier Rishi Sunak. En effet, l’économie du pays s’est contractée de 20,4% au cours du second trimestre sous l’effet du confinement dû à l’épidémie de Covid-19.

Malheureusement, les études des économistes britanniques soulignent l’impact presque systématique d’une récession sur la santé de la population concernée.

Les études montrent qu’à mesure que la prospérité économique diminue, les dysfonctionnements de notre corps augmentent.

« L’incertitude liée à toute crise touche forcément les entreprises, mais aussi les ménages », explique Christophe Colette, professeur d’économie à Nice. Réciproquement, « le moral des ménages est un élément déterminant de la consommation et de la croissance ». On assiste donc à un effet boule de neige lorsque qu’une crise frappe l’économie.

Une hausse des maladies chroniques

L’un des facteurs de stress les plus importants en lien avec la récession serait le manque d’emploi et par conséquent un taux de chômage en hausse. Des centaines de milliers de personnes ont en effet perdu leur poste depuis le début de la crise sanitaire.

Selon l’étude publiée par VoxEu le 13 août dernier, les personnes souffrant de maladies chroniques pourraient augmenter de 7% et 10% au cours de l’année prochaine. Ce sont donc 900 000 Britanniques en âge de travailler qui pourraient subir de plein fouet le stress du à la crise de l’emploi.

Les personnes dont la santé est fragile, les jeunes, les femmes et les familles à faibles revenus sont souvent les premiers touchés.

Comment savoir si vous êtes stressé ?

L’anxiété est de nature vicieuse et ne se révèle pas si facilement aux yeux de sa victime. Si vous avez perdu le sens de l’humour, que vous rongez vos ongles, que vous vous grattez la peau ou vous inquiétez sans cesse à propos de votre santé, peut-être êtes-vous sujet à un stress qui finira par avoir un impact néfaste sur votre santé.

Il en va de même si vous mangez trop (ou trop peu), que vous fumez ou buvez plus que d’habitude, que vous perdez vos cheveux ou que vous avez remarqué des difficultés à l’égard de vos prises de décisions.

Les psychologues préconisent des formes de médecines alternatives et une activité physique qui vous permettra de mieux gérer votre respiration et votre stress.

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne,  abonnez-vous à notre newsletter en deux clics  !

Sur le même sujet
Amandine Guiony - journaliste Londres

Amandine Guiony

MA Relations Internationales. Vagabonde entre Londres, Dublin et le Sud de la France à la recherche d'histoires à vous raconter.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale