Vendredi 14 août 2020

Près d’un travailleur sur trois prêt à rester en télétravail

Par Benjamin Wettling | Publié le 13/07/2020 à 15:22 | Mis à jour le 13/07/2020 à 15:34
Photo : Headway - Unsplash
télétravail sondage préférence changement

Un sondage dirigé par Halifax sur un échantillon de 3000 personnes a mis en lumière les changements de mentalité des travailleurs depuis le confinement et la démocratisation du télétravail.

En effet, les résultats de ce sondage montrent une réelle prise de conscience écologique à l’échelle individuelle de la part des sondés, qui voient dans cette nouvelle manière de travailler un « réveil environnemental ». Avec le télétravail, fini les allers retours quotidiens entre le bureau et son domicile, ce qui signifie par la même occasion une forte réduction de son impact carbone. Ainsi, 3 personnes interrogées sur 5 déclarent qu’ils ne s’attendent pas à ce que tout redevienne comme avant une fois la crise définitivement passée.

Pour aller plus loin, c’est même 4 sondés sur 5 qui affirment que le télétravail est un bon moyen de réduire son impact environnemental. Le confinement a donc fait changer les mentalités, et le télétravail est plus populaire que jamais. Suffisant pour se projeter vers un âge d’or du télétravail ? C’est encore trop tôt pour le dire, mais une chose est certaine : la pertinence du fonctionnement de nombreuses entreprises, et la place centrale accordée au « bureau » dans le marché du travail moderne est fortement remise en cause, et en premier lieu par les travailleurs eux-mêmes.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne,  abonnez-vous à notre newsletter en deux clics  !

Nous vous recommandons

Benjamin Wettling journaliste Londres

Benjamin Wettling

Étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix. Passionné du septième art, mais pas quand c'est Neymar qui fait son cinéma à la Coupe du Monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Londres

VOYAGES

British Airlines va offrir des tests de Covid-19 avant chaque vol

Les vacanciers voyageant avec la compagnie aérienne pourraient être testés gratuitement avant de s’envoler pour leur destination de voyage. Les résultats seraient délivrés en 10 minutes seulement.

Sur le même sujet