Mercredi 1 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pourquoi roule-t-on à droite en France et à gauche au Royaume-Uni ?

Par Benjamin Wettling | Publié le 24/03/2020 à 17:08 | Mis à jour le 24/03/2020 à 17:22
Conduite sens france royaume-uni histoire

C’est le même sentiment que l’on soit un français au Royaume-Uni ou un britannique en France : on a l’impression que les voitures roulent « à l’envers ». Mais quelle est l’origine de cette différence ?

Un héritage antique

Pour comprendre le sens de conduite de chacun, il faut remonter… bien avant que les premières voitures n’existent. Car le sens de conduite du Royaume-Uni et de la France provient de leur héritage historique et militaire ! Déjà durant l’Antiquité, lorsque deux cavaliers se croisent, ils le font à gauche. La raison est simple : la majorité des hommes étant droitiers, ils portent l’épée à gauche pour pouvoir dégainer facilement. La coutume veut donc que les cavaliers se croisent par la gauche, afin que les armes ne se touchent pas, ce qui pourrait être interprété comme une provocation ! Une tradition qui perdure de l’Antiquité à la période médiévale en Europe. Mais alors pourquoi la tendance s’est-elle inversée ?

Ces précurseurs Américains

C’est à la fin XVIIIème siècle que la conduite à droite s’impose finalement, tout d’abord en Amérique. Avec l’invention d’un nouveau type de chariot, le Conestoga, la conduite se fait par la droite : le cocher n’ayant pas de siège, il doit s’asseoir sur le cheval de gauche le plus proche et dirige l’attelage de la main droite. Dès 1792, l'État de Pennsylvanie, jusqu’alors dépourvu de réglementation sur le sujet, officialise la conduite à droite. Mais en Europe, la conduite à gauche est toujours aussi populaire, jusqu’à l’intervention d’un homme : Napoléon Bonaparte.

Le stratège français

Au début du XIXème siècle, l’Empereur entreprend de mettre l’Europe toute entière à genoux. En fin stratège, Napoléon ordonne à sa cavalerie de s’entraîner à attaquer par le flanc droit. Or, la coutume militaire de l’époque en Europe est d’attaquer par le flanc gauche. Le génie militaire de Bonaparte lui permet de surprendre ses ennemis en innovant de la sorte, et la stratégie se révèle décisive dans de nombreuses batailles, notamment Austerlitz… Fort de ses conquêtes, Napoléon uniformise les règles de conduite dans son tout nouvel Empire : on roule à droite en Europe. Seule la Grande-Bretagne, invaincue, s’oppose alors au système français en imposant la conduite à gauche. Avec l’arrivée de l’automobile, la tradition se maintient dans l’Empire britannique et ses colonies qui adoptent définitivement la conduite à gauche. Le reste du monde, lui, roule à droite.

Une différence de sens de conduite qui, bien plus qu’une simple divergence de culture, est révélatrice de l’histoire commune longue et riche nouée entre la Grande-Bretagne et la France.

Benjamin Wettling journaliste Londres

Benjamin Wettling

Étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix. Passionné du septième art, mais pas quand c'est Neymar qui fait son cinéma à la Coupe du Monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Noho Travels « Je voulais voir plus, je voulais vivre plus »

Après avoir travaillé dans le marketing et la publicité, Arnaud décide de parcourir les routes du monde, ordinateur sous le bras. C’est avec son blog Noho Travels que ce Marseillais nous fait voyager

Sur le même sujet