Mardi 31 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pour contrer la pollution, Londres mise sur les « CityTrees »

Par Tiziano Taillibert | Publié le 21/01/2020 à 10:21 | Mis à jour le 21/01/2020 à 10:26
CityTrees Londres pollution waltham forest environnement

Alors que l’arrondissement de Waltham Forest au nord de Stratford avait déclaré l’urgence climatique en avril dernier, le conseil de quartier a décidé d’installer trois CityTrees de façon permanente. 

 

Pour mettre fin à ses problèmes de pollution - ou en tout cas les réduire - Londres joue la carte de la technologie en érigeant trois « CityTrees ». Ces grandes installations, composées de mousse végétale, ont une capacité de nettoyage de l’air équivalent à une petite forêt. 

Chaque « CityTree » est totalement autonome grâce à un système d’irrigation et plusieurs capteurs qui contrôlent la croissance des plantes. Le tout est alimenté à l’aide de panneaux solaires et de batteries internes. Mais tous ces avantages ont un prix, et ces arbres de demain coûtent quand même plus de £19 000 chacun.

L’action de Walthan Forest

Si ces trois "CityTrees" ont été installés par l’arrondissement de Waltham Forest, cela n’est pas dû au hasard. En effet, Lors d’une réunion en avril dernier, le conseil de quartier a déclaré l’urgence climatique. La proximité avec la route A12 ou l’intersection entre Leytonston Road et Crownfield Road sont deux sources majeures d’émission de carbone de la région, et le conseil de quartier craignait que cela influe sur la limite de réchauffement de 1,5°C maximum fixée par le GIEC. Il a donc décidé d’agir et d’installer ces « CityTrees » proches de ces zones à risques. 

Un modèle à suivre pour les autres quartiers de la capitale britannique ?

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Noho Travels « Je voulais voir plus, je voulais vivre plus »

Après avoir travaillé dans le marketing et la publicité, Arnaud décide de parcourir les routes du monde, ordinateur sous le bras. C’est avec son blog Noho Travels que ce Marseillais nous fait voyager

Sur le même sujet