Pluie de commentaires racistes contre trois joueurs anglais après la finale de l’Euro

Par Maël Narpon | Publié le 12/07/2021 à 18:50 | Mis à jour le 12/07/2021 à 20:17
Photo : Wikimedia Commons
Peinture murale de Marcus Rashford à Manchester

La défaite de l’Angleterre à l’issue des tirs au but en finale de l’Euro 2020 a jeté un froid sur tout le pays. Certains supporters anglais ont proféré des injures racistes sur les réseaux sociaux visant Marcus Rashford, Jadon Sancho et Bukayo Saka.

 

Des propos condamnés par le gouvernement et la Football Association

Les trois joueurs anglais ayant raté leurs tirs au but respectifs, précipitant la défaite des Three Lions lors de ce final irrespirable, ont été la cible d’individus malveillants sur les réseaux sociaux. Des messages racistes, tous plus abominables les uns que les autres ont été postés sur Twitter principalement. Une peinture murale à l’image du philanthrope Marcus Rashford (en photo) a même été vandalisée à Manchester.

 

 

La Metropolitan Police a réagi en condamnant ces propos et a prévenu qu’une enquête allait être menée pour remonter jusqu’à leurs auteurs. Le Premier ministre Boris Johnson s’est lui aussi fendu d’un tweet témoignant de son dégoût. « Les joueurs de l’équipe d'Angleterre méritent d'être salués comme des héros, pas d'être insultés sur les réseaux sociaux. Les responsables de cet abus épouvantable devraient avoir honte d'eux-mêmes », a-t-il posté ce matin.

Le prince William a tenu à en faire de même déclarant qu’il « est totalement inacceptable que des joueurs aient à endurer ce comportement détestable ». La Football Association (fédération anglaise de football) a bien entendu abondé en ce sens, elle qui va également devoir répondre des débordements survenus à Wembley devant l’UEFA.

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale