TEST: 2269

Pas de métro à Londres mardi et jeudi ?

Par Léonie Bayon | Publié le 28/02/2022 à 14:47 | Mis à jour le 28/02/2022 à 14:55
Photo : Métro londonien - Will Mcmahan
entrée du métro londonien

Des perturbations considérables pourraient avoir lieu cette semaine dans le métro londonien à la suite des appels à la grève du syndicat RMT, particulièrement pour les journées de mardi et jeudi.

 

Les Londoniens dont les déplacements dépendent du métro sont appelés à s’organiser. TfL (Transport for London) conseille aux usagers de travailler depuis chez eux ou de trouver d’autres moyens de transport. Les bus et tramways risquent par conséquent d’être surchargés, même si TfL promet des services améliorés dans l’optique d’une grève.

 

Les grèves de mardi et jeudi pourraient aussi fortement impacter le trafic des journées de mercredi et vendredi, notamment dans la matinée, jusqu’à 9h. Il faudra donc aussi prévoir des alternatives au métro ces jours-ci ou voyager plus tard dans la journée.

 

Une grève menaçant la reprise de l'activité

L’appel à la grève fait suite à la nécessité du TfL de rendre le métro financièrement viable et d’accélérer la reprise. Le RMT craint une suppression d’emplois et une révision du régime de retraite. Le RMT a appelé ses membres à manifester pour ce qu’il considère comme une menace pour l’emploi et la retraite. Depuis deux semaines, aucun progrès n’a été fait dans les négociations. TfL a engagé de nouvelles discussions aujourd’hui afin de pouvoir trouver un arrangement et garantir un trafic normal. La grève est pour l’instant maintenue, malgré l’assurance que TfL ne supprimerait pas d’emplois.

 

Cette potentielle grève intervient alors que le nombre de passagers du métro avait atteint la semaine dernière les deux-tiers du niveau précédent la pandémie. Un appel à la grève qui menace la reprise inédite de la semaine dernière selon Andy Lord, le directeur général de TfL, qui espère encore pouvoir éviter l’arrêt du trafic : « nous n’avons proposé aucun changement de pensions et personne n’a perdu ou ne perdra son emploi à cause des propositions que nous avons présentées, cette action est donc totalement inutile. Nos clients méritent mieux que cela, c’est pourquoi nous exhortons le RMT à discuter afin que nous puissions trouver une solution et éviter cette grève qui menace la reprise de l’activité à Londres après la pandémie ».

 

 

Léonie Bayon journaliste stagiaire à Londres

Léonie Bayon

Etudiante à Sciences Po en stage à la rédaction. Passionnée et aspirante journaliste.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale