24 février : le masque n’est plus exigé dans le métro, mais fortement recommandé !

Par Laurent Colin | Publié le 23/02/2022 à 19:41 | Mis à jour le 24/02/2022 à 12:08
Photo : Laurent Colin
Station de métro de Bond Street à Londres quasi déserte

Transport for London (TfL) l’a confirmé dans un communiqué, à compter de jeudi 24 février, le port du masque ne sera plus exigé dans les transports en commun de la ville, mais juste chaudement recommandé.

 

Suite à la levée des dernières restrictions annoncées par le gouvernement Johnson et à la baisse constante du nombre de personnes contaminées à Londres qui est passé de 35 000 par jour il y a 6 semaines à moins de 5 000 hier, Tfl n’exigera plus le port du masque dans les bus et métros de la capitale.

L’organisation des transports londoniens continue cependant d’inciter fortement les usagers à le porter pour continuer d’endiguer la transmission du virus le plus possible et donner aux voyageurs la confiance nécessaire pour revenir dans les transports publics.

 

Le retour des Londoniens dans les transports

Alors que Londres se remet doucement de la pandémie, TfL constate un retour progressif des voyageurs sur le réseau avec la semaine dernière pas loin de 2,5 millions de trajets par jour enregistrés dans le métro, soit 60 % de la fréquentation d’avant Covid. Si les employés ne sont apparemment pas tous retournés au bureau, lors des week-ends les transports sont bien plus bondés avec un nombre de trajets proche des 80 % d’avant pandémie.

 

Lilli Matson, responsable de la sécurité, de la santé et de l'environnement pour TfL, a déclaré : « Le transport est un élément essentiel pour que Londres retrouve sa dynamique. Nous avons vu un nombre croissant de clients revenir sur notre réseau alors qu'ils commencent à retourner sur leurs lieux de travail, ainsi que dans les bars, théâtres, restaurants et autres lieux culturels. Ce retour est dû en partie à la confiance que les Londoniens ont dans notre travail continu pour garantir un réseau de transport propre, fiable et sûr ». Avant de poursuivre : « Des tests indépendants n'ont trouvé aucune trace de coronavirus sur notre réseau depuis septembre 2020. Nous sommes impatients de continuer à accueillir à nouveau tous nos clients sur notre réseau au moment où nous aidons Londres et l'économie à se redresser ».

 

TfL rappelle également que le réseau de transport est plus propre que jamais. Les trains, les tramways, les bus et les gares étant nettoyés avec des produits de nettoyage de qualité hospitalière afin d’éradiquer virus et bactéries.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale